Les tortues nous offrent de la magie !

Les tortues nous offrent de la magie !

Après notre petite semaine de vacances à Göcek, nous partons pour découvrir un hôpital de tortues. Nous allons donc au Sea Turtle Reseach Rescue and Rehabilitation Center à Iztuzu beach. Nos amis Suisses et les Clab’s Trotter nous accompagnent pour cette visite..

Nous y avons trouvé quelques explications sur des panneaux sur comment reconnaître les espèces, ou encore le cycle de vie des tortues. Mais surtout, nous y avons vu une dizaine de bassins. A l’intérieur de chacun, nous y trouvons une tortue blessée, certaines d’entre elles étaient là depuis bientôt 2 ans. Nous avons pu poser de nombreuses questions aux bénévoles présents sur le site.

Nous sommes ensuite allés sur la plage, agencée de manière à ce que tourisme et préservation animale cohabitent. Une bande de 15m de large, le long du rivage permet d’y poser ses serviettes. Puis il y a un espace aussi large est réservé aux tortues avant de laisser à nouveau la place aux vacanciers, avec un large espace pour les transats. Dans cette zone pour tortues, qu’on ne peut que traverser, se trouvent quelques nids. Afin de les repérer et de protéger, les bénévoles disposent des petits cônes en fer. Bien sûr, plus loin, il y a aussi des kilomètres de plage uniquement accessibles aux tortues.
Une très belle découverte pour notre meute sensible à la protection animale.

Après cette visite, c’est l’heure de la séparation avec nos amis Régis, Laure et Dorian… Nous sommes tristes de les quitter, mais nous savons au fond de nous que nous les reverrons ! Nous passons la nuit près d’une rivière, et nous sommes bercés par les grenouilles qui sont … très nombreuses !

Le lendemain, je ne me sens pas très bien. Une boule au ventre qui me pèse et me rend toute patraque … Nous décidons de faire une pause convalescence de deux jours au calme sur le spot de Göcek. Nous y retrouvons les Mamatoch et les Runléla.

Après ces deux jours, je me sens mieux. Nous prenons la route avec nos amis les Mamatoch pour découvrir le canyon de Saklıkent, où nous ont rejoint nos amis Suisses.

Nous avons commencé par déjeuner dans l’un des restaurants qui se trouve le long de la rivière. La déco est trop chouette et manger au bord de l’eau est très apaisant.

Nous sommes ensuite partis pour deux heures de balades les pieds dans l’eau. Un vrai plaisir avec la chaleur du jour.
Les tous premiers pas ont été intenses pour nos louveteaux car nous devions traverser un courant fort, et très froid, à l’aide d’une corde. C’est ensuite une promenade qui s’offre à nous, au rythme des enfants, et avec quelques crapahutages qui nous ont beaucoup amusés !

Les gorges de Saklıkent font partie des plus longues d’Europe ! Elles sont classées en 3e position, s’étendent en sur 18km et possèdent des falaises qui s’élèvent jusqu’à 300 mètres de hauteur !

Après notre journée au canyon de Saklıkent, nous partons avec nos amis les Mamatoch et les Suisses pour dormir face à la plage de Patara. Une plage de sable fin, que nous n’avions pas vu depuis très longtemps ! Nous passerons une douce soirée avec un magnifique coucher de soleil.

Ensuite, ce sont 4 jours magiques qui vont s’ouvrir à nous !

Nous arrivons sur une plage près de Demre avec nos amis les Mamatoch et les Suisses. Pour profiter au maximum de ce lieu, nous avons décidé de nous poser sur le petit camping Andriake.

De l’autre côté de la route, nous arrivons sur la plage qui nous réserve de merveilleuses rencontres : celles des tortues marines.

Bien qu’il n’ait pas de lentilles, Yannick part plonger et entre dans une bulle magique avec ces créatures exceptionnelles ! Il renouvellera cette expérience tous les jours ! Quant aux louveteaux et moi, nous les verrons apparaître à la surface de l’eau.

Nous sommes tous comme des enfants !!!

Nous aurons même la chance de voir les premiers nids creusés par les tortues ! Une équipe de la Carrera Team est présente sur le camping. Yannick prend le temps d’échanger avec eux. Ils sont là pour recenser et protéger les nids de tortues Caretta caretta.

Pour la petite leçon naturaliste, les tortues atteignent leur maturité sexuelle à l’âge de 20 ans. Elles reviennent alors sur la plage où elles sont nées pour venir pondre entre 150 et 200 œufs. Et il est important de les protéger car sur 1000 œufs, seulement 1 ou 2 tortues atteindront l’âge de maturité. Chiens, oiseaux, requins et autres gros poissons, filets de pêche, hélices de bateau, sacs en plastiques sont autant de danger pour les tortues marines.

Heureusement, des associations existent pour les protéger, et c’est aussi notre rôle de protéger les tortues ne serait-ce qu’en ramassant les déchets présents sur la plage. Et si vous avez envie de faire une balade nocturne, il est très important d’éteindre toute lumière blanche. En effet, elle perturbe les tortues qui viennent pondre la nuit, et désoriente les bébés sur leur trajet vers la mer.

Par ailleurs, il y a quelques règles à respecter comme ne pas allumer de feu, ne pas creuser les nids pour observer les œufs, ou encore ne pas toucher les bébés tortues. Ces règles peuvent paraître évidentes mais si on les rappelle ce n’est pas pour rien.

Ce fut une expérience magique avec les tortues marines, que nous avons pleinement savourée ! Nous sommes heureux d’avoir pu la partager avec nos amis !

Sur le camping, la vie était vraiment paisible pendant ces 4 jours. Nous avons profiter des derniers jours avec nos amis Yves, Nathalie et leurs enfants qui repartent pour la Suisse. Nous avons même eu la visite de trois tortues de terre, et d’une chienne et ses trois chiots qui nous ont adoptés. Du coup, Luna les a baptisés : Nina, la chienne, Chantilly, Caramel et Chocolat.

Nous terminons ainsi une semaine magique, accompagnés de ces magnifique créatures que sont les tortues marines !

Partager :Share on Facebook
Facebook