Une petite visite de notre nid ?

Une petite visite de notre nid ?

Cela fait plus d’un an que nous avons tout quitté pour notre nouvelle vie nomade. Et nous nous sommes rendu compte que nous ne vous avons pas vraiment présenté notre nid !

Nous allons donc nous rattraper en vous parlant en détail de Marley et de notre Louvière.

Notre Marley

Pour commencer la présentation de notre nid, nous allons vous parler de notre fidèle Marley.

Quel véhicule avons-nous choisi pour notre nid ?

Pour nous emmener découvrir les routes du monde, nous avons fait le choix d’un Nissan. Eh oui ! Nous n’avons pas voulu céder à la tentation des traditionnels Defender ou encore Toyota.

C’est en janvier 2019, et sur les conseils de Lionel, un très bon ami connaisseur en mécanique, nous avons donc accueilli notre Pathfinder de 2005. Il a la particularité d’être pauvre en électronique, un très bon point pour les éventuelles réparations, tout en étant un véhicule très à l’aise hors route. C’était donc un choix idéal pour nous. Cette version est dotée d’un moteur fiable, coupleux et peu gourmand en carburant, d’une vraie boîte de 4×4 avec ses rapports longs ou courts. C’est donc un compagnon idéal pour vadrouiller partout. Il ne nous restait qu’à parfaire sa préparation (de série quand nous l’avons acheté) pour qu’il passe partout !

Quelles modifications avons-nous apportées ?

Nous avons commencé par la base : une rehausse. Ainsi, nous avons équipé Marley de nouvelles suspensions King Springs (chez Euro4x4Parts) en HD (renforcé) à l’avant et HHD (très renforcé) à l’arrière à cause de notre chargement dans le coffre. Bien entendu, nous avons aussi changé les amortisseurs pour des SandKat4x4 en même temps pour qu’ils soient adaptés. Cette rehausse nous a fait gagner 5cm, et quelques-uns de plus aussi grâce au renforcement, car nous perdions en hauteur à cause du poids. Nous sommes donc aujourd’hui à 5cm de plus qu’à l’origine. Comme ça, cela ne semble pas beaucoup, mais ces quelques centimètres en plus sur une piste peuvent changer beaucoup de choses !

Point essentiel de la préparation aussi : les pneus. Nous avons fait dans l’originalité aussi, nous ne nous sommes par dirigé vers les traditionnels BFGoodrich. Nous leur avons préféré les Grabber AT3 de General Tires. Un choix dont nous ne sommes aucunement déçus. Ce sont des pneus mixtes, donc faits pour endurer la route autant que les pistes. Certes moins efficaces que de vrais pneus TT (Tout Terrain) sur les pistes, ils ont l’avantage de s’user beaucoup moins vite sur les routes. Sachant que nous allions tout de même emprunter aussi beaucoup de routes, il nous paraissait dommage de prendre des pneus moins adaptés. Nous en sommes bien entendu ravis. Ils nous ont permis d’aller sur les pistes (sables, cailloux, boue et « fesh fesh ») sans aucune difficulté, et ce malgré notre inexpérience du offroad.

Puis au début de l’été, nous avons posé un snorkel (toujours de chez Euro4x4Parts). Cet équipement qui intrigue beaucoup de personnes n’est autre qu’un tuba. Il sert à élever l’entrée d’air pour le moteur, à l’origine sous le capot. Ainsi, lors d’un passage à gué, si de l’eau venait à passer au-dessus du moteur, celui-ci ne serait pas noyé, car l’air qu’il reçoit viendrait de beaucoup plus haut.

Nous voilà donc parés pour affronter toutes les routes et les pistes qui se profilent devant nous !

Quels aménagements avons-nous faits pour un nid confortable ?

Une fois l’acquisition faite, Yannick a pensé et dessiné le plan de l’aménagement intérieur du coffre de Marley.

Il a fallu penser à tout : notre coin cuisine, et le gaz, notre réserve de 60L d’eau, et l’électricité. Il ne fallait rien oublier, et surtout, penser aux côtes des différents éléments pour que tout rentre dans Marley. C’est notre maison quotidienne, et nous avons besoin que notre nid soit le plus confortable possible.

Une fois les plans terminés, Yannick s’est fait accompagner par notre ami Gaëtan. Il est élagueur et charpentier, et le bois n’a pas de secret pour lui ! Il a donc aidé mon loup pour la découpe du bois. Puis, Yannick a monté le meuble seul dans le jardin d’amis, juste avant que nous partions pour le merveilleux « Rêve de l’aborigène ». Et, ô merveille, tout rentre au millimètre près !

Nous avions initialement fait l’achat d’un panneau solaire souple que nous avions collé sur la coque de la tente. Finalement, c’était une mauvaise idée. Nous avons donc acheté un panneau solaire classique de 150W sur un cadre aluminium. Très performants, nous n’avons désormais plus aucun souci d’électricité. Il alimente une batterie de 120Ah (Ampère-heure) via un régulateur. La majorité des équipements électriques fonctionne avec le 12V, pompe à eau, réfrigérateur, prises USB et éclairages LED. Nous avons cependant un convertisseur 500W de chez Victron pour pouvoir recharger les ordinateurs et brancher quelques bricoles (chargeurs de batterie d’outils, mixeur plongeant de la cuisine…). L’ensemble est bien entendu protégé par des fusibles adaptés afin de ne prendre aucun risque de court circuit.

Pour compléter notre l’aménagement extérieur de notre nid, nous avons également installé un auvent Gordigear de 2m50. Nous l’avons acheté chez Ma Tente de Toit. Un achat bien utile pour nous protéger du soleil et de la pluie, grâce à sa toile polycoton imperméable. Nous avons récemment complété cet achat par le tarp de chez Décathlon qui nous permet d’agrandir notre espace protégé.

Enfin, nous avons fait l’acquisition d’une caisse en aluminium. Yannick a construit une petite galerie, avec l’aide de Marc des Mamatoch, qu’il a installé à l’arrière du toit de Marley. Cette caisse nous permet d’emmener avec nous un peu plus de matériel comme des plaques de désensablement, mais aussi des manteaux d’hiver, ou encore quelques jeux d’extérieur pour nos louveteaux. Un ajout très confortable pour notre nid.

Et pour pouvoir poser notre Louvière, nous avons installé des barres de toit. Nous avons choisi des Thule profilées Aero. Notre Louvière pesant dans les 80kg, nous voulions avoir du matériel fiable, nous ne sommes pas déçus de notre achat. Ces barres se fixent directement sur la carrosserie, entre les portières et le toit. Rien n’a bougé depuis que la tente est sur le toit !

Notre Louvière

Notre tente de toit a été le premier investissement pour notre nid. Nous l’avions acheté en 2018, avant même l’achat de Marley. Et, après avoir fait des comparatifs qualitatifs, écologiques et tarifaires, c’est tout naturellement que nous nous sommes dirigés vers NaïtUp.

NaïtUp, c’est l’histoire de deux passionnés de sports extérieurs, et qui, pour en profiter au maximum, ont eu l’idée de fabriquer une tente à installer sur le toit de leur véhicule.

Pour que toute notre meute puisse continuer à faire du cododo, nous avons choisi la Hussarde Family. Elle est spacieuse et confortable, et a trouvé de multiples usages : en plus de notre espace de nuit, notre Louvière est aussi devenue une salle de jeux, un bureau, une salle de cinéma, une salle de lecture, et une salle à manger lors des jours de mauvais temps.

Pourquoi avoir choisi cette marque ?

Je vous avoue que l’un des premiers critères qui nous ont décidés est la rapidité d’ouverture et de fermeture. En effet, avec trois louveteaux, je ne me voyais pas passer 15 minutes à tout installer et ranger. Avec eux, la promesse d’une ouverture en moins d’une minute est tenue ! Et la fermeture est très rapide aussi.

Et, le critère ô combien important pour nous, NaïtUp est écoresponsable ! De fabrication française, les tentes sont pensées dessinées et fabriquées dans leur atelier à Alès. L’équipe a fait le choix d’utiliser des matériaux recyclables pour la fabrication. En effet, la coque est en ABS noir (plastique recyclable et ultra résistant.

Pour la toile de notre tente, nous avons choisi une tente en coton fabriquée en France par l’entreprise Cabanon. Nous l’avons préférée à la toile polycoton. En effet, forte de son expérience depuis 1959, Cabanon propose des toiles imputrescibles, respirables, imperméables, et résistantes aux UV.

Notre Louvière nous offre un grand espace intérieur. Nous pouvons y dormir tous les cinq, nous y asseoir confortablement, et les enfants peuvent même se tenir debout.

Quels équipements avons-nous choisis ?

NaïtUp permet à chacun de choisir son équipement en fonction de ses besoins. Et nous avons pris le temps de bien évaluer les nôtres. En effet, nous y vivons à l’année, et de nous y sentir comme dans un cocon est important pour nous.

Nous avons donc fait le choix de :

  • Une toile Cabanon 100% coton, avec moustiquaire à la porte et à la fenêtre ;
  • Un matelas de 160x200cm, en mousse haute densité, parfaitement ferme pour de belles nuits, avec un protège-matelas intégral en molleton 100% coton ;
  • Un sous-matelas, qui permet d’évacuer la condensation lors de basse température ou d’humidité ;
  • Un auvent, qui protège l’entrée de notre Louvière contre la pluie et le soleil ;
  • Un volet, qui nous permet de garder la fenêtre ouverte même s’il pleut ;
  • Deux filets à chaussures pour les garder en sécurité pour la nuit ;
  • Des fixations NuFix pour accrocher la tente sur les barres de toit ;
  • Une échelle grande hauteur.

Nous sommes ravis de pouvoir compter sur le soutien de NaïtUp. Et nous sommes heureux de soutenir cette jeune startup qui porte des valeurs qui nous sont chères.

Et au quotidien ?

Au quotidien, nous cuisinons avec notre réchaud camping gaz (nous avons une bouteille de 10kg), et avec notre four Coleman, qui me permet de faire de bons gâteaux maissi des gratins ou des tartes.

Pour l’eau, nous faisons le plein dans les cimetières, où l’eau est potable. Nous profitons aussi des sources fraîches. Nous réfléchissons tout de même à l’acquisition d’un système de filtration tel qu’un Berkey.

Pour les toilettes, nous avons pris l’habitude de creuser dans la terre pour nous faire des toilettes sèches. Et, comme depuis 3 ans, nous n’utilisons pas de papier toilette. Quant à la douche, elle se fait en pleine nature. Nous apprécions nous poser au bord des rivières. Et si ce n’est pas possible, nous avons la douche solaire.

Notre vie est assez rythmée. Un peu de route (au maximum 2 heures par jour), des pauses sur de jolis spots (et parfois moins jolis), des temps privilégiés avec nos louveteaux. Et bien sûr, notre travail pour Wolfpack Edition et Sylviana – Créatrice de contenus, sans quoi nous ne pourrions pas continuer de vadrouiller !

Et voilà pour la présentation de notre nid ! Cela fait donc un an et demi que nous vivons ainsi, et nous nous sentons bien. Nous aimons pouvoir nous sentir libres de nos mouvements. Et, surtout, nous aimons pouvoir profiter de la nature au quotidien.

Partager :Share on Facebook
Facebook