Des vacances dans notre voyage

Des vacances dans notre voyage

Dans le dernier article, nous nous étions arrêtés sur la plage de Mavikent. Des vacances pendant le voyage ! Pendant une semaine, nous avons pu profiter des personnes présentes autour de nous, de la mer, mais nous avons aussi travailler tranquillement.

Nous arrivons donc sur cette plage avec Marc et Marie (les Mamatoch). Et nous y avons donc rencontré nos amis suisses (Yves, Nathalie et leurs trois enfants Eliott, Mathilde et Perline). Nous avons également pu faire la connaissance de nombreux voyageurs venus ici pour une nuit ou deux. L’occasion pour nous, comme pour les enfants, de faire de nouvelles rencontres, francophones ou non, rayonnants de la même joie de l’aventure que celle que nous ressentons.

Nous avons passé des soirées délicieuses, installés autour du feu à discuter de nos envies de voyages, de nos vies, et à refaire le monde jusque tard dans la nuit.Nathalie organise même un petit atelier coiffure pour couper les pointes abîmées !

Après cette jolie parenthèse de ressourcement sur la plage de Mavikent, nous avons repris la route pour Antalya car nous avons besoin de rajouter des lames à Ookami pour gagner en souplesse (et en hauteur). Donc arrêt dans le sanayi (le quartier des artisans) où un garagiste s’occupe de nous. Et en un peu plus de 2h, les mécaniciens ont posé les lames et nous pouvons repartir.

Nous avions également besoin de venir à Antalya car nous avons décidé de faire une demande d’Ikamet, un visa touristique d’un an. Ce visa va nous permettre de patienter en Turquie en attendant les ouvertures de frontières vers l’Est. Et oui, notre projet initial n’a pas changé : partir découvrir l’Asie du Sud-Est. Mais pour le moment l’Iran ne délivre toujours pas de visa, et hormis le Pakistan, tous les autres pays sont fermés. Après réflexion, nous avons donc décidé de rester plus longtemps en Turquie en attendant que cela se débloque (on reste confiants !). Et pour obtenir cet Ikamet, il faut de nombreux papiers avant de nous rendre à l’immigration. A commencer par une adresse ici. Et c’est Tarik qui va nous accompagner pour cette démarche auprès d’un notaire. Après une trentaine de minutes, nous repartons avec un attestation d’hébergement. Nous pouvons nous lancer dans la demande !

Après ces démarches administratives, nous rejoignons les Mamatoch, nos amis suisses sur un parking, près de la cascade Düden. Le spot n’est vraiment pas terrible car nous sommes tout proche de l’aéroport … Mais nous y retrouvons trois autres familles voyageurs avec qui nous partageons un petit bout de soirée.

Après une (mauvaise) nuit « bercée » par les avions, nous découvrons la cascade du fleuve Düden qui se jette dans la mer Méditerranée, à plus de 40 mètres de hauteur. On les surnomme les « chutes d’Alexandre » car ce serait ici que les chevaux d’Alexandre le Grand seraient venus s’abreuver lors de son passage dans la région. L’environnement de ces chutes est assez surprenant. Nous sommes tout proche des immeubles construits de long de la falaise, et en même temps nous avons l’impression d’être en plein milieu de la nature …

Dans l’après-midi, nous sommes ensuite allés découvrir la vieille ville d’Antalya, appelée « Kaleici », avec Marc et Marie. Nous sommes entrés par la porte d’Hadrien, puis nous avons déambulé dans les ruelles fleuries, mais vides (confinement oblige). Quelques petits commerces sont tout de même ouverts et nous découvrons de vieilles maisons très jolies. Nous nous arrêtons pour manger une glace. Nous avions souvenir d’un partage de nos amis Un tour de Roux, et nous avions envie de tester … Je vous laisse découvrir la vidéo un peu plus bas !

Après notre balade à Antalya, nous sommes partis nous poser avec nos amis la Mamatoch sur un joli spot face à la mer à Çamyuva, où nous avions déjà été. Et nous retrouvons nos amis suisses. Malheureusement, il n’y a pas de réseau… Et Yannick a du travail !!! On se déplace donc de quelques kilomètres pour une journée de travail intense avant d’aller les retrouver ! Nous nous posons tous ensemble, et nous sommes rejoins par les Fées autour du Monde ainsi que par les Clab’s (Régis, Laure et leur fils Dorian) que nous avions rencontrés à Antalya.

L’ambiance est à la fête puisque Tom, le fils ainé des Mamatoch fête son neuvième anniversaire. Malheureusement les gendarmes ont décidé de briser l’atmosphère et nous demande de partir dans les 15 minutes. Ils n’ont pas l’air de rigoler, du coup on part sur le spot que nous avions quitté. On positive, il y a du réseau donc on va pouvoir continuer à travailler. Nous restons deux jours sur place.

Après une semaine d’absence, nous revenons sur la plage de Mavikent où nous allons passer plusieurs jours entourés des Mamatoch, de nos amis suisses et des Clab’s ! Nous profitons encore une fois d’une semaine de vacances ! L’occasion pour les enfants de pouvoir faire des tours en bateaux ou en canoë. Et pour nous de passer des soirées autour du feu. Cette pause est aussi l’occasion de faire un joli goûter d’anniversaire pour Chloé des Mamatoch !

Après une semaine de vacances, nous quittons Mavikent avec les Clab’s. Nous faisons un arrêt sur le marché de Kumluca pour faire le plein de fruits et légumes. Nous en profitons pour manger des gözlemes, des galettes fourrées de pommes de terre pour les unes et d’épinards pour les autres. Un régal ! La cuisinière les prépare en direct, l’occasion de prendre le temps d’observer le processus de fabrication.

Nous sommes ensuite allés chez l’opticien. Il y a a une semaine, Yannick y avait commandé de nouvelles lunettes et des lentilles (parce qu’il se met à la plongée) il y a une semaine. Il a pu récupérer les lunettes mais devra encore attendre 2 ou 3 jours pour les lentilles.
Nous partons ensuite chercher une nouvelle bouteille de gaz, et une recharge internet, puis nous nous posons sur les hauteurs entre Kumluca et Finike. Une vue magnifique sur la baie !

Le lendemain, nous partons avec les Clab’s découvrir le site archéologique de Myra. Il comprend de nombreuses tombes rupestres lyciennes ainsi qu’un immense théâtre romain. Le site est magnifiquement conservé, mais il est tout petit. Et à 45TL l’entrée, on est un peu déçus.

Le parking sur lequel nous nous sommes garés appartient à un homme qui tient un petit café. Nous en profitons pour boire un café turc et des jus d’orange frais. Nous prenons également un déjeuner composé d’une omelette, d’une salade et de frites maison.

Après le visite de Myra, nous partons à la recherche d’un spot avec nos amis les Clabs. Sauf que celui qui nous a été indiqué ne nous séduits pas du tout ! Après une grande réflexion, Yannick et Régis nous font prendre une piste. Elle nous mène sur les hauteurs d’une très jolie plage. Le lendemain, pendant notre petit déjeuner, une femme vient nous apporter des œufs, et discuter avec nous. Ensuite, nous avons repris la route, enfin la piste ! Mais au bout de quelques mètres, nous nous arrêtons pour profiter d’une petite crique cachée, juste exceptionnelle. L’eau est fraîche mais tellement magnifique !!!
Après une bonne baignade, nous repartons pour un nouveau spot face à la mer près de Kas, où nous retrouvons nos amis suisses.

Le lendemain, nous sommes rejoint par les Mamatoch, les Runléla, les Truck Much, les Fées autour du monde, ainsi que deux familles allemandes, amis des Mamatoch. Cette nouvelle pause d’une semaine sera à nouveau l’occasion de fêter des anniversaires : celui de Marc des Mamatoch, et celui d’Astrée, la fille des Fées autour du Monde. Encore une semaine de vacances dans notre voyage !

Partager :Share on Facebook
Facebook