La Thaïlande tant attendue

La Thaïlande tant attendue

Nous arrivons à la frontière de Wang Prachan qui sépare la Malaisie de la Thaïlande en milieu de matinée. Nous avons volontairement choisi une petite frontière pour pouvoir passer plus rapidement et peut-être plus facilement. Mais à quelques mètres de la frontière, plusieurs dizaines de véhicules sont à l’arrêt. Finalement, même si c’est une petite frontière, il y a tout de même beaucoup de monde à passer ici.

Après une heure coincés dans la file des voitures, nous arrivons enfin au poste frontière. Nous avons un peu peur car les véhicules passent sous un abri assez bas. Clairement Ookami ne peut pas passer en-dessous. Yannick va donc voir les douaniers pour voir s’il y a un autre passage. Ils me font alors signe de prendre un portail sur la droite pour éviter cette limitation de hauteur. Je me gare et nous enchaînons tout de suite dans les démarches administratives. Nous donnons d’abord le Carnet de Passage en Douane (le passeport d’Ookami) pour que les agents le complètent. Pendant ce temps, Yannick discute avec les douaniers, curieux et enthousiastes de notre mode de vie. Ensuite, nous allons au bureau pour faire tamponner nos passeports. Nous sortons de Malaisie.

Ensuite, nous avançons de quelques mètres pour atteindre les bureaux de la frontière thaïlandaise. Nous garons Ookami sur le côté et nous allons à un premier bureau. Là les agents nous font remplir deux formulaires pour nous (les humains) et pour Ookami. Nous leur redonnons les documents et en échange ils nous donnent des reçus. Ensuite, nous allons au bureau pour faire tamponner nos passeports. Nous sommes officiellement en Thaïlande !!!

Il nous aura fallu 1 heure pour passer de la Malaisie à la Thaïlande. Je crois que c’est la plus facile de toutes les frontières que nous ayons passée jusqu’ici !

Nous sommes enfin en Thaïlande. Il y a 6 ans, lorsque nous avons imaginé ce projet, c’est ce pays qui était notre objectif. Nous y sommes et nous avons hâte de le découvrir pendant les 30 prochains jours que nous offre notre visa.

Pour notre première nuit dans ce nouveau pays, nous avons très envie de rejoindre la mer. Nous nous dirigeons donc vers la mer d’Andaman et de la région de Satun. Nous avons la surprise de trouver de nombreuses mosquées dans cette partie du pays. Et, nous ne nous y attendions pas du tout.

Allez, j’ouvre une parenthèse religion. La constitution thaïlandaise ne prévoit pas de religion d’État et garantit la liberté de culte pour tous les citoyens du pays. Environ 93% de la population pratique le bouddhisme (theravãda, taoïsme, confucianisme). L’islam est la deuxième religion du pays. Elle est pratiquée par environ 4% des habitants qui vivent essentiellement dans les provinces du sud du pays. Enfin, il y a les chrétiens (les catholiques) qui représentent 1% de la population. Et puis, il y a quelques communautés de sikhs, d’hindous et de juifs.

Bon, trouver un spot n’est pas un grand succès et en plus, j’ai super mal à la tête et je suis fatiguée. Donc on se pose le long d’une promenade, face à la mer. Nous apprécions qu’il ne fasse pas trop chaud, cela nous fait vraiment du bien ! De plus, il y a un café juste à côté de nous. Nous en profitons pour boire quelques boissons fraîches en regardant le soleil se coucher.

Notre première nuit en Thaïlande n’a pas été très calme car des jeunes sont venus rouler avec leurs motos, discuter et boire des verres jusque tard. Eh oui, nous avions oublié mais ici, l’alcool est à nouveau présent. Après l’Iran, le Pakistan et la Malaisie où l’alcool est totalement absent (ou presque) et l’Inde où nous n’en avons pas vu beaucoup, se retrouver avec des gens alcoolisés nous fait tout bizarre !

Finalement, nous n’allons pas rester sur la côte Est du pays longtemps. Notre première visite de la Thaïlande ? Un garage !!! Eh oui, l’Inde a pas mal fait souffrir Ookami et il faut qu’on en prenne soin. Nous avions déjà prévu ce passage, et ce garage nous avait été chaudement recommandé en Malaisie. Nous partons donc à Hat Yai, à 2h vers l’Est. Au programme : changement des pneus, vidanges et réparation d’un amortisseur qui fuit. Nous sommes reçus par Nan qui parle très bien anglais. Elle travaille au garage et elle va être notre interprète le temps des réparations. L’équipe est super gentille, souriante, et aux petits soins.

Mais il faut plus que la journée pour faire ces travaux, nous allons donc dormir à l’hôtel que Nan nous a réservé. On en profite pour se doucher… Deux fois !!! Dimanche matin, nous quittons l’hôtel pour retourner au garage (eh oui, il est ouvert le dimanche), mais avant, nous faisons une pause dans un chouette salon de thé et on se régale ! Dimanche à midi, Ookami est tout prêt ! Aussi, nous pouvons reprendre la route sereinement !

Nous traversons à nouveau la Thaïlande vers l’Ouest pour retrouver la mer d’Andaman. Nous avons très envie de profiter de la mer et nous trouvons un joli spot au bord de la plage. Ainsi, nous profitons de deux belles journées et d’une mer à 30°C ! Mais nous vivons une mésaventure. Oh rien de grave. Yannick a sorti son drone pour faire quelques vues de notre première plage thaïlandaise. Malheureusement, (sûrement dû à une erreur de pilotage) le drone a fait un joli plongeon dans la mer d’Andaman. Les enfants, qui étaient dans l’eau, ont réagi assez vite pour le récupérer. Yannick l’a rincé, fait sécher, nettoyer… Et nous avons attendu quelques jours avant de le redémarrer, mais sans succès.

Mardi matin, nous quittons notre spot pour rejoindre l’île de Koh Lanta. Pour y aller, nous empruntons un bac pour une traversée de 30 petites minutes. Quand nous arrivons sur l’île, c’est déjà l’heure de déjeuner et nous avons trois petits estomacs qui nous crient famine. Nous nous arrêtons donc sur une petite plage de temps de manger.

Ensuite, nous partons à la recherche d’un spot dans le sud de Koh Lanta. La route est magnifique, mais nous avons le droit à de jolies montées allant jusqu’à 21% !!! Ookami a très (très !) chaud.

Nous revenons donc un peu vers le nord, sur la plage de Phra Ae. Bon, nous allons dormir sur un parking (pas très sexy), toutefois la plage est superbe et nous pouvons profiter d’une bonne baignade. Nous pouvons également admirer un joli coucher de soleil et prenant un petit apéro.

Le lendemain, nous changeons de plage. Nous décidons ainsi de nous rendre sur Beautiful beach. Et qu’est ce que nous avons bien fait !!! Cette plage porte merveilleusement bien son nom !!! Nous restons ici deux jours et les enfants vivent leur première expérience de snorkeling. C’est magique !!!

Vendredi, nous quittons Koh Lanta et notre jolie plage après le déjeuner. Retour sur le continent…

Partager :Share on facebook
Facebook