Dans le froid du Haut Atlas !

Dans le froid du Haut Atlas !

Après avoir passé du temps en compagnie de nos amis voyageurs, nous partons en direction du Nord du Maroc. Pendant ces quelques jours, nous avons eu plutôt froid la nuit, heureusement que nos amis les Toutencamion nous ont prêté des bouillottes ! Un signe … ?

Depuis Ouarzazate, nous faisons le choix de traverser le Haut Atlas. La route est longue, très longue, mais nous prenons du plaisir à découvrir des paysages splendides.

La route se transforme très vite en piste sinueuse et en très mauvais état par moment. Les 5 heures de route prévues par le GPS se sont ainsi transformées en 8 heures !!!

Mais ce n’est pas grave, nous en gardons un super souvenir. Nous avons traversé de villages minuscules, perdus et perchés au milieu de cette montagne, croisé des hommes, des femmes et des enfants qui ne ressemblent, en aucun point, à ceux que nous avions pu rencontrer sur la côte marocaine et dans le désert. Nous les avons vu dans leur quotidien, transportant des plantes, menant leurs ânes d’un village à l’autre, discutant sur le bord de la route, faisant sécher leurs peaux de chèvres ou encore rentrant de l’école.

Le climat dans cette partie du Maroc est aussi complètement différent. La douceur que nous avions à l’Oasis de Fint a laissé place à l’hiver. En effet, le thermomètre chute au fil des kilomètres, la neige apparaît sur les flancs de la montagne. Pour la première fois depuis que nous sommes arrivés, nous avons froid et le chauffage de Marley se met en route !!!

La nuit commence à tomber et avec elle, le brouillard se lève. Les derniers kilomètres jusqu’à Ouzoud sont difficiles mais nous devons arrivés. Le bivouac en pleine nature, pour nous, n’est pas envisageable. Nous avons super froid, nous sommes épuisés ! Nous avons envie de trouver un peu de confort pour affronter la pluie qui vient et les températures qui vont continuer de baisser pendant quelques jours.

Épuisés, nous arrivons au camping Zebra à Ouzoud. Nous décidons de dormir dans notre Louvière, bien couverts nous n’avons pas froid pendant la nuit. Mais nous passerons la journée du lendemain à jouer et à travailler au chaud, près du feu de cheminée que le gérant a allumé pour nous ! Un bonheur simple ce feu qui brûle pour nous !

Après cette journée de récupération, nous partons découvrir, avec le soleil, les cascades d’Ouzoud. De leur 110 mètres de hauteur, sur 3 paliers, elles sont magnifiques ! Ces cascades sont entourées d’une flore verdoyante, composée d’oliviers, d’amandiers, de figuiers ainsi que de caroubiers. Nous y croisons également des singes curieux de notre venue.

Ce lieu est un peu trop touristiques pour nous. Même s’il n’y a pas beaucoup de monde, les boutiques de souvenirs en tout genre sont très nombreuses, les femmes proposant des tatouages au henné et, à notre plus grand regret un homme avec un cheval qui sert de manège aux enfants des touristes.

Après avoir découvert ce site, nous partons ensuite en direction d’Azrou. Les paysages changent et je retrouve des ressemblances avec ma Normandie (bon, sans les montagnes dans le fond !). De grandes étendues de champs verdoyants. Tout ce vert nous fait du bien ! Nous ferons la route sur deux jours, en faisant une pause sur les bords de l’oued Ifrane toujours avec des températures très (trop) proches de zéro !

Nous arrivons à Azrou, les roues dans la neige ! Et oui, de la neige au Maroc … nous n’y avions pas forcément pensé ! Je dois vous avouer que nous ne sommes pas restés sur place très longtemps. Contrairement à nos amis les Little Barouding, l’idée de bivouaquer dans la neige ne nous emballe pas, mais alors, pas du tout !!!

Nous restons quand même dans le froid, sur les abords de la forêt pour un pique-nique. Nous voyons les marocains s’amuser dans la neige et faire de la luge. En venant au Maroc, nous n’avions pas imaginer y voir une petite station de ski !!!

Nous repartons donc bien vite pour nous rapprocher de Fès. C’est au bord du lac Chaheb que nous allons nous poser pour 5 jours. Une vraie pause qui nous fait du bien !!! Le lieu est juste magnifique. La lumière nous offre un changement de couleur de ce paysage qui rend la vue magique ! Les ocres, les rouges, les marrons, les verts se nuancent au fil des heures pour notre plus grand plaisir visuel !

Au milieu de cette pause, et comme nous ne sommes vraiment pas loin, nous partons découvrir la médina de Fès…

Partager :Share on Facebook
Facebook