Notre vadrouille en Catalogne

Notre vadrouille en Catalogne

Il y a environ 18 mois, nous étions allés visiter la Catalogne. En reprenant la route vers le Sud de l’Espagne, nous avons voulu nous attardé dans les petits coins que nous ne connaissions pas.

Ainsi, nous avons commencé notre vadrouille espagnole par la rencontre d’une française qui partageait un moment de convivialité avec des amis d’enfance de son mari espagnol. En quelques minutes, cette femme a rempli notre table de gourmandises sucrées et salées ainsi que d’une bouteille de vin de la Rioja. Quel accueil pour cette première soirée !

Le lendemain, nous partons pour l’abbaye de Montserrat. Après avoir fait une pause à l’arrêt de train, et avoir vu les prix beaucoup trop élevés, nous partons pour le parking qui se trouve près du monument. Mais là … des dizaines de voitures attendent patiemment de pouvoir avancer ! Nous savons que l’embrayage de notre Marley est fragile, et cette attente sur les routes de montagne avec des démarrages en côte ne lui font pas de bien. Nous nous demandons même si nous arriverons jusqu’au parking.

Après plus d’une heure trente, nous arrivons enfin !!! Le stress et l’angoisse laissent la place à la détente et la découverte.

Nous profitons enfin des lieux qui attirent beaucoup (trop) de touristes. L’abbaye bénédictine Santa Maria est sublime et nous offre une vue incroyable sur le massif montagneux de Montserrat. Ce lieu de pèlerinage est, dès le Moyen-Age, le premier sanctuaire marial de Catalogne.

En passant les arcades qui sont à l’entrée du monastère, nous découvrons le parvis de la basilique, en marbre noir et blanc. Puis nous entrons dans la basilique formée d’une seule longue nef de 58m de long, 15m de large et 23m de haut. Quand nous sommes entrés, notre première réaction a été un « Wahou » d’admiration !

La nef est jonchée de plusieurs chapelles et, au fond, au-dessus du chœur des moines, se trouve un trône en argent que lequel repose la Vierge de Montserrat.

En sortant de la basilique, nous avons pu emprunter la Via Santa Maria ornée de plusieurs centaines de bougies déposées par les visiteurs.

Nous avons ensuite parcouru le chemin de croix qui nous a conduit à un magnifique banc orné de la sculpture de la Vierge Noire, la Moreneta.

Nous repartons de ce sanctuaire le cœur léger. Mais c’était sans compter sur nos problèmes mécaniques ! Le trajet jusqu’à notre spot a été rempli de doutes et d’angoisses …

Le lendemain, et après avoir contacté tout notre réseau, c’est auprès de Euro4x4Parts que nous trouvons nos anges gardiens ! Josep, Guillem et Lourdes nous accueillent les bras ouverts dans leur garage @taller_autoincarb. Grâce à leurs mots, notre sérénité revient ! Ils nous disent que la pièce arrivent le lendemain et qu’ils s’occupent de notre Marley pendant la journée (contrairement au garage Nissan que nous avions vu avant et qui nous parlait de 4 jours …).

Josep et Guillem sont aux petits soins avec nous : un café, des dessins animés pour nos louveteaux et … un abri pour la nuit puisqu’ils nous proposent de dormir dans notre Louvière mais dans … l’atelier !

Nous passons donc l’après-midi dans Piera. Nous découvrons ainsi ce joli petit village et son château Jaume I ou Fontanet. Juste à côté, il y a l’église de Santa Maria. Les petites rues du quartier médiéval de la ville ne nous ont pas laissés indifférents. Les façades de certaines maisons sont superbes. Elles arborent d’élégantes gravures représentants des anges, des divinités grecques ou encore des métiers traditionnels. Nous avons pu observer un homme faisant ce travail minutieusement.

Nous revenons ensuite au garage. Au moment de la fermeture, Josep rentre Marley dans l’atelier. Nous nous installons, cuisinons et nous couchons. Demain, la journée sera longue !

Réveil 7h30 ! Dans une heure, Josep et Guillem arrivent. Nous devons prendre un rapide petit déjeuner et tout ranger pour être prêts quand ils seront là. Avec l’un de leur collègue, ils commencent à démonter Marley en fin de matinée. Puis, tout est allé très vite ! La pièce est arrivée juste avant le déjeuner. A 13h00 le garage ferme. Nous en profitons pour aller manger dans une cantineria. Nous n’avons pas du tout été séduits par les oeufs frits et la crème catalane … Bref, nous retournons au garage qui réouvre à 15h00. Josep et Guillem se remettent aussitôt au travail. A 16h00, tout est fini !!!

Il aura fallut 2 heures de travail à Josep, Guillem et leur collègue pour nous remettre Marley sur les roues ! Nos anges gardiens ont veillés sur nous …

Après les remerciements et les au-revoirs, nous reprenons donc la route pour la suite de notre vadrouille. Nous trouvons un spot près de Lliacuna. La nuit sera fraîche, très fraîche !!!

Le lendemain, nous avons du mal à nous réchauffer. Nous reprenons donc la route pour retrouver du soleil et du réconfort. Ce sera sur la plage de Calafell que nous allons les trouver. Les enfants s’éclatent, nous nous posons et profitons ! Nous avons même eu la visite d’une perruche !

Ensuite, nous repartons pour Tarrogone. Cette ville se trouve sur la côte Méditerranée, sur la Costa Daurada.

Nous nous sommes promenés sur le Passeig Arqueologic, une muraille construite à la fin du 3ème siècle avant JC par les romains de la ville. Il reste environ 1100m de muraille conservés sur les 3500s qui avaient été érigés. Il s’agit de la construction architectonique romaine la plus ancienne de toutes celles conservées en dehors de l’Italie. Au Moyen-Age, les romains ont renforcé la muraille avec des bastions, une fausse brèche et des remparts extérieurs. Le but était ainsi d’adapter leurs défenses aux nouvelles armes. On y retrouve également plusieurs canons alignés le long de la muraille ainsi qu’une statue d’Auguste et une statue de la Louve avec Rémus et Romulus. Nous avons beaucoup apprécié cette balade sous le soleil et entourés de verdure.

Après cette visite, nous nous sommes dirigés vers la cathédrale dédiée à Sainte Thècle et construite en 1171. Sa façade romane et son portail gothique sont ornés de plusieurs sculptures dont celle du Christ du Jugement Dernier et de la Vierge à l’Enfant. A l’intérieur, la nef est jonché de plusieurs chapelles dédiées à Sainte Thècle, à l’Immaculée Conception, au Saint Sépulcre ou encore au Saint Sacrement.

Le cloitre construit en 1214 jouxte la cathédrale. On y retrouve le retable de Sainte Thècle ainsi que le musée diocésain. On y retrouve une superbe collection de sculptures en pierre et en bois, de l’orfèvrerie, des retables, des pièces en fer forgé ou en céramique.

Maintenant, direction les rues de la ville pour flâner un peu avant de retrouver Marley.

Nous repartons pour le Parc naturel du Delta de l’Ebre où nous allons passé la nuit entre mer et … mer !

Pendant deux jours, le temps s’est alors arrêté au bord de la Méditerranée ! Sur le chemin du retour, nous avons traversé les rizières habitées de hérons cendrés, hérons garde-boeuf, flamands roses, barges à queue noire, talèves sultanes et ibis falcinelles.

Partager :Share on Facebook
Facebook