Une balade dans la Drôme provençale

20. août 2019 La France 0
Une balade dans la Drôme provençale

Nous avons commencé la découverte de la Drôme, totalement inconnue pour nous, par la visite du Château de Grignan.

Ce Palais de la Renaissance a été rendu célèbre par les correspondances de Madame de Sévigné avec sa fille Françoise, épouse du comte de Grignan. La Marquise réside à 3 reprises au château pour de long séjour et s’y éteint en 1696.

Chaque pièce du château a été rénovée et reconstituée avec les décors et le mobilier de l’époque. Nous avons pu y admirer des tapisseries, des tableaux ainsi que des œuvres d’art. Nous avons aussi traversé d’immenses salles de réception.

Depuis la terrasse, il y a un très belle vue sur le village et ses toitures en tuiles. Le panorama nous offre un paysage magnifique composé de plaines, de forêts, de champs de lavande et de vignes, et de montagnes.

Le lendemain, nous nous sommes lancés dans l’un de nos objectifs de notre vadrouille : partie en randonnée une fois par semaine.

Et nous commençons donc avec une jolie balade pour découvrir le village de Soyans. Au-dessus de ce village, nous trouvons l’église romane Saint-Marcel et les ruines du château.

Perché au bord de la falaise, un panorama magnifique s’offre à nous en dévoilant la vallée du Roubion, la forêt de Saoû et la montagne de Couspeau.

Fière de ma meute pour ce premier défi ! Nous avons pris un vrai plaisir à flâner dans la nature et découvrir de nouveaux paysages.

Ensuite, nous nous sommes offert 2 jours de pause. Nous avons trouvé un spot au hasard sur un terrain laissé à l’abandon, mais qui est très agréable.

Les enfants ont ainsi pu ressortir leurs Lego et Playmobils et joué pendant des heures sur une petite terrasse en bois. Yannick et moi avons pu profiter de la 4G et travailler.

Et puis, j’ai pu inaugurer mon nouveau four Coleman en faisant des gâteaux au chocolat pour le plus grand plaisir de ma meute ! Nous avons aussi vidé, nettoyé et rangé Marley… le premier grand ménage !

Après cette jolie pause, et la chaleur qui a été très présente, les enfants rêvaient d’aller se baigner. Yannick nous a donc trouvé un spot sur le bords de la Roanne. Tout juste arrivés, les maillots ont été enfilés et nous sommes allés mettre les pieds (et plus pour les plus courageux) dans l’eau (très) fraîche.

Sur place, il y avait une maman présente avec sa fille. Elle voulait lui construire un moulin. Yannick lui a proposé son aide. Ils ont ramassé des branches et elle a prêté son Opinel (tout neuf et ouvert) à Yannick. Il a commencé à couper le bois quand … la lame s’est refermée sur son doigt ! Le sang s’est mis à couler très abondamment. Nous avons regardé, l’entaille était très profonde.

Sans hésitation, j’ai ramené toute ma meute dans Marley et nous sommes partis pour l’hôpital de Die. Arrivés à 18h30, l’attente était longue et les enfants commençait à avoir faim. Je les ai donc emmenés manger chez « Delikate et Saine » où nous avons pu déguster de très bons falafels, un burger végétarien et des frites maison.

Fatigués, j’ai installé nos louveteaux dans Marley où ils se sont endormis. Yannick est sorti de l’hôpital vers minuit. Les médecins n’ont rien pu faire et nous envoient à la clinique de Montélimar ! C’est à 1h de Die … nous prenons la route pour nous rapprocher au maximum et être à la clinique pour 8h30. Une nuit bien pourrie !!!

Le lendemain, Yannick va aux urgences. Il est pris en charge. Nous patientons sur le parking de la clinique en jouant, travaillant. Nous allons aussi voir Yannick dans sa chambre. Il part en début d’après-midi en salle d’opération. 8 points de suture plus tard, il ressort vers 16h30, le doigt bien emmitouflé !

Mais on ne laisse pas abattre, à peine sortis, nous partons visiter le château des Adhémar de Montélimar. C’est la famille des Adhémar qui a bâti ce palais médiéval au 12ème siècle.

Le site est composé d’un logis seigneurial, d’une chapelle romane, d’une tour carrée et d’une enceinte fortifiée surmontée d’un chemin de ronde.

Aujourd’hui, le département de la Drôme a fait de ce monument un lieu culturel et y accueille des expositions d’artistes. Nous avons pu voir les œuvres de Thibault Franc. Il collectionne les jouets de notre enfance et autres matériaux de rebus pour les transformer en sculptures extravagantes !

Yannick avait quand même besoin de quelques jours de convalescence. Nous nous sommes donc trouvé un spot sur les bords de la Roanne. Pendant deux jours, nous n’avons rien fait si ce n’est profiter et nous reposer ! Les enfants ont pu jouer les pieds dans l’eau, s’inventer de nouvelles histoires et même construire un joli village pour les Elfes de la rivière !!!

Après ces deux jours hors du temps, le travail nous attend !!! Eh oui, car nous ne sommes pas venus dans la Drôme totalement par hasard …

Voici donc la petite histoire : au mois d’avril dernier, des amis, chers à nos cœurs, sont venus dans la Drôme et plus particulièrement dans la ville de Saillans. Leurs envies de changements et de reconnexion à la nature les ont poussés à partir découvrir ce petit coin de Provence. En trois jours, leur décision a été prise, il déménage pour ce joli village de la Drôme.

Pendant une journée, nous sommes donc restés à leur côté pour les aider à emménager dans leur nouveau cocon. Nous leur souhaitons une belle nouvelle vie ! Nous reviendrons très vite pour passer quelques jours ensemble avant de partir pour notre vadrouille hivernale !

Et voilà, la Drôme se termine sur cette jolie pause d’amitié, nous reviendrons dans quelques semaines … Nous reprenons la route en direction des Alpes !

Partager :Share on Facebook
Facebook