Notre vadrouille dans le Gard

10. août 2019 La France 0
Notre vadrouille dans le Gard

Avant de commencer notre vadrouille dans le Gard, nous avons fait une douce pause de deux jours auprès de ma sœur, à Montpellier. Nous avons pu profiter de moments privilégiés tous ensemble et les enfants ont pu jouer et rire avec leur cousin ! Nous avons pu déposer chez elle nos dernières affaires que nous gardons.

Après cette petite parenthèse, nous sommes allés déposer Nina dans son nouveau foyer. Avec beaucoup de générosité (et nous ne les remercierons jamais assez !), les parents d’une amie de ma sœur nous ont proposé de laisser la remorque sur leur terrain aussi longtemps que nous aurions besoin. C’est donc dans le Gard que Nina se repose en attendant que nous lui trouvions un acheteur.

Nina dans son nouveau foyer

Nous sommes ensuite allés à Alès, chez NaïtUp pour faire un peu de maintenance sur la tente, notre louvière, pour que nous passions un hiver en toute sérénité ! Mille mercis à l’équipe pour leur travail !!!

Après ces deux étapes importantes pour la suite de notre vadrouille, nous prenons la route pour découvrir le département du Gard.

Comme nous ne sommes pas très loin, nous partons découvrir le Pont du Gard. Nous avons été impressionnés par la grandeur de ce pont-aqueduc romain construit sur trois étages.

Construit au 1er siècle, il assurait la circulation de l’eau entre Uzès et Nîmes, soit plus de 52km. Une prouesse architecturale et ingénierie à l’époque !!! Avec une pente de seulement 12.6m, le Pont traverse les montagnes et les garrigues.

Il aura fallu un milliers d’hommes et 5 années de travail pour la construction de cet ouvrage ! Incroyable de s’imaginer les conditions de travail des ces hommes …

Sur le guide donné à l’entrée du site, nous avons vu qu’il y avait une grotte préhistorique, celle de la Salpétrière qui date de l’âge du Cerf. Les enfants étaient trop contents de pouvoir allés la découvrir. Mais, Ô déception ! La grotte n’est « qu’un » creux dans la roche. Nos louveteaux, et surtout Liam, n’ont pas vu l’intérêt de ce trou. Il aura fallu que nous fassions preuve d’imagination pour leur raconter à quoi ressembler les campements des hommes préhistoriques il y a 19000 ans pour que cela soit plus concret pour eux.

Après cette balade sur le Pont, direction les bords du Gardon pour une chouette baignade avec une vue magnifique.

Après cette belle pause, et avant de continuer la visite du département du Gard, nous avons fait un petit détour par le Vaucluse. Nous sommes allés à Avignon, la Cité des Papes.

La chaleur nous a poussé à nous réfugier dans le Palais des Papes. Cette construction gothique du Moyen Âge a été la résidence pontificale au cours du 16ème siècle. Les enfants y font une chasse au trésors sur des tablettes mises à leur disposition. Dans chaque pièce du Palais, une pièce en or est cachée … Ils ont beaucoup aimé ce petit jeu qui leur a fait découvrir à quoi ressemblait les lieux à l’époque papale.

Nous sommes ensuite aller danser sur le Pont d’Avignon. Enfin, j’ai danser car ma meute était un peu trop réservée avec le monde présent.

Il y a une légende qui raconte :

Un jeune berger, du nom de Bénezet, descendit en 1177 des montagnes de l’Ardèche. Il se disait envoyé par Dieu pour construire un pont à Avignon. Au début, on le prit pour un fou, mais il avait entendu une voix venue du ciel lui dictant sa mission…

Les début de la construction daterait de 1230. A l’époque il comptait 22 arches sur 900 mètres. Mais la crue du Rhône de 1669 endommagea le Pont, ne laissant debout que les 3 arches que l’on connait aujourd’hui.

Sur un petit coup de tête, nous passons voir ensuite mon parrain, sa femme et leur dernier fils à Cavillargues. Les enfants profitent de la piscine avec Manolo. Puis nous passons une soirée à refaire le monde, il nous fait le plaisir de nous jouer quelques morceaux au piano (cela me rappelle mon enfance). Et nous finissons par une balade nocturne dans le village.

Le lendemain, il nous emmène nous baigner dans le Gardon à Goudargues. Un chouette moment passé à nous rafraîchir sous la chaleur !

Au hasard d’un spot, nous découvrons le Camp César à Laudun l’Ardoise. Une petite balade au milieu des ruines d’habitations antiques. On y retrouve les traces d’un rempart, d’une chapelle romane ou encore d’une basilique.

Il nous offre également une vue incroyable sur la vallée du Rhône et sur le Mont Ventoux.

Nous nous sommes ensuite dirigées vers les Cascades du Sautadet. Elle nous faisaient envie et nous n’avons pas été déçus !

Cette série du chutes d’eau et de rapides sur le cours de la Cèze est assez spectaculaire. Formées par l’érosion de la roche calcaire, ces cascades forment des creux, des corbeilles, voire même de grands « chaudrons ».

Après avoir crapahuté (en sécurité) au dessus des cascades, nous nous sommes posés sur une plage de galets pour profiter d’une fin de journée baignade !

Nous finissons notre tour dans le Gard avec la visite du village de Montclus qui est classé Plus beaux village de France. Nous avons beaucoup aimé ses ruelles, ses maisons aux pierres blanches et toutes la végétations qu’elle arbore.

Après la découverte de ce département, nous continue notre vadrouille en direction de la Drôme …

Partager :Share on Facebook
Facebook