Le Furoshiki, un amour de tissu !

Le Furoshiki, un amour de tissu !

Dans le cadre de notre défi famille zéro déchet, j’ai découvert le Furoshiki.

Le Furoshiki est technique japonaise de pliage et nouage de tissu. Il destiné à emballer des cadeaux ou à transporter des effets personnels et des objets de la vie quotidienne.

Un peu d’histoire

Le Furoshiki est apparu à l’époque Nara (710-794 ap JC) sous le nom de Tsutsumi (qui signifie « emballage »). Il était utilisé pour garder des objets de valeur comme les objets du trésor impérial.

Au fil des siècles le Furoshiki prendra des noms différents (Koromozutsumi, emballage vêtement ; Hirazutsumi, paquet à plat)  mais aura toujours plus ou moins la même utilisation. Les japonais ayant trouvé ce moyen pratique et rapide pour emballer leurs effets personnels et se déplacer rapidement lors des pèlerinages. Ils l’utilisaient également en temps de guerre pour éviter les pillages. Les marchands l’utilisaient aussi pour transporter les marchandises et les mettre en valeur auprès de leur clientèle.

illustration furoshiki

Le Furoshiki est aussi l’art d’emballer les cadeaux. L’emballage fait ainsi partie intégrante du cadeau. Au Japon, on fait aussi bien attention au contenu qu’au contenant. On met donc un grand soin à l’emballage qui, selon les occasions, les saisons, ou les personnes à qui on les offre, changent de matière, motifs ou couleurs.

Un peu d’écologie

Après la seconde guerre mondiale, le Furoshiki est tombé en désuétude avec la généralisation des sacs plastiques et papiers. Mais depuis une dizaine d’année, le Ministère de l’environnement japonais l’a remis au goût du jour. Ainsi, il prône le développement de ce geste écologique pour lutter contre la surconsommation des sacs plastiques et des emballages papier.

Par ailleurs, Le Furoshiki s’inscrit parfaitement dans la devise de Béa Jonhson: « refuse, reduce, reuse, recycle, rot » (refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter).

Ainsi, cet art d’emballer avec du tissu est véritablement un acte écologique. Il y a plus de 500 milliards / an de sacs plastiques consommés dans le monde. Ils mettent 100 à 400 ans à se dégrader et sont en moyenne utilisé pendant 20 minutes. C’est donc un véritable fléau écologique, responsable de la mort de nombreuses espèces animales. Il libère aussi des substances toxiques lors de son incinération, sans parler d’une véritable pollution visuelle des paysages.

En France, la nouvelle loi votée en juillet 2016, interdisant les sacs plastiques à usage unique dans tous les commerces, est un vrai progrès.

furoshiki

11 millions de tonnes de papier sont consommés chaque année en France dont 50 millions de rouleaux de papiers cadeaux vendus. Aussi, ces papiers cadeaux sont souvent non recyclables alors que le tissu est réutilisable (conversion de foulards, paréos, chutes de tissus, nappes, etc. en furoshiki) et recyclable.

Le Furoshiki remplace donc de façon très esthétique et pratique les sacs plastiques et les cabas ordinaires. On peut réutiliser le Furoshiki à volonté car les tissus sont en général très résistants.
Lorsqu’on offre un cadeau, on a deux possibilités :

  • soit récupérer son Furoshiki pour le réutiliser ensuite,
  • soit le laisser au destinataire du présent qui pourra à son tour le réutiliser et faire vivre le Furoshiki.

L’utilisation

L’utlisation du furoshiki est aussi divers que variée. On peut l’imaginer pour notre vie quotidienne. Ainsi, on pourra s’en servir comme sac à main, cabas ou encore comme sac à dos.

On pourra l’emmener au travail et transporter son ordinateur portable. Mais aussi, l’imaginer pour transporter un instrument de musique.

Une sortie est prévue ? Pas de soucis ! Le furoshiki vous accompagnera encore pour transporter votre pique-nique mais aussi pour se transformer en nappe, couverture pour s’asseoir sur la plage ou dans l’herbe. Sans oublier votre bébé qui pourra en profiter pour s’allonger et pour le changer.

Et, pour finir, je n’oublie pas les emballages cadeaux. Les bouteilles, les livres mais aussi les bouquets de fleurs ou les plantes en pots. Quelles soient carrées, rectangulaires ou encore rondes, toutes vos idées cadeaux pourront être emballées

Et en pratique

L’animateur, présent lors du dernier temps fort du défi, nous a initiés à cette technique.

Nous avons donc pris un carré de tissu (ici des foulards) et nous avons plié, noué … et voici en un tour de main (enfin deux ou trois) un cabas ou encore un petit sac à dos !

Il nous a également montré comment emballer un objet rond comme un ballon, une bouteille (et même deux) ou encore deux livres

Voici un petit tableau avec les différents pliages et nouages. Et pour les nœuds, une petite astuce toute simple pour se rappeler comment bien les faire : « droite sur gauche puis gauche sur droite« . Le site L’atelier du Furoshiki propose plusieurs vidéos explicatives sur le pliage de sacs et d’emballages. Et vous avez également des tutos sur Pinterest.

technique pliage furoshiki

J’ai adoré cette technique et c’est sûr que je vais dire au revoir au papier cadeau et bonjour au Furoshiki. Il ne me reste plus qu’à dénicher des carrés de tissu ! Il y en a de très beau sur le site Japonmania. Et sinon pour pousuivre dans nos actes écolos, on peut trouver des foulards dans les Ressourceries, chez Emmaüs …

Partager :Share on Facebook
Facebook