La bienveillance au sein de notre meute

La bienveillance au sein de notre meute

On ne vous parle pas souvent de la façon dont nous pratiquons l’éducation à la maison. Mais il y a des principes qui nous nourrissent au quotidien et qui sont devenus de véritables guides pour notre vie et pour l’éducation des enfants.

Je vais vous partager dans plusieurs articles quelques uns des principes que nous suivons pour que chaque membre de notre meute soit respecté, écouté et grandisse avec bonheur.

Je vais commencer avec l’éducation bienveillante. Ce n’est plus un concept inconnu (quoi que …). Aujourd’hui, les recherches en neurosciences ont prouvé que l’empathie, l’amour inconditionnel, le respect sont fondamentales pour permettre au cerveau de l’enfant de se développer de façon optimale.

« Être bienveillant, c’est porter sur autrui un regard aimant, compréhensif, sans jugement, en souhaitant qu’il se sente bien et en y veillant »
Catherine Gueguen 

Nous avons fait le choix de lire les ouvrages de Catherine Gueguen pour bien comprendre le fonctionnement du cerveau chez l’enfant. Pourquoi devons-nous l’écouter attentivement et le comprendre pour qu’il puisse grandir en ayant confiance en lui.

En prenant le temps d’écouter chacun des enfants, très différents les uns des autres même si nous les éduquons de la même façon, nous leur donnons la possibilité d’exprimer pleinement et librement leurs besoins. 

Lorsqu’ils ont pu s’exprimer sans peur d’être jugés, c’est le bien-être de l’enfant qui est conforté avec, bien sûr, au cœur de ce choix le respect de leurs rythmes, leurs goûts, leurs intérêts, leurs personnalités et leur créativité. 

Voici quelques pistes pour poser ses pas dans le chemin de l’éducation bienveillante :

  • Distinguer l’enfant de ses actes 

Arrêtons d’utiliser le verbe « être » qui enferme les enfants dans une fausse vision d’eux-mêmes. Ils imagineront tout ce qui est possible pour confirmer cette vision.  Les conséquences sur l’estime de soi sont cruciales. Par exemple : un enfant n’est pas méchant, il a mal agit.

  • Fixer les règles à l’avance

Il y a des règles qui paraissent évidentes aux adultes mais qui ne le sont pas forcément aux yeux des enfants. Il faut anticiper en fixant et en expliquant les règles à l’avance.

  • Exprimer les consignes de façon positive.

Arrêtons de toujours exprimer de façon négative  ce que l’enfant a le droit de faire, parlez lui positivement. Par exemple, quand nous allons à la piscine, je ne dis plus : « il ne faut pas courir autour de la piscine » mais plutôt « il faut marcher doucement autour de la piscine ». Les enfants comprennent mieux la consigne que je leur donne . L’attention de l’enfant ne se focalise que sur le verbe, et pas sur l’interdiction. En s’exprimant de manière positive, on s’épargne l’agacement de l’incompréhension.

  • Reconnaître les émotions de l’enfant

Si votre enfant s’est fait mal, ne niez pas son ressenti. Il a mal et c’est normal et il a le droit de l’exprimer. Prouvez-lui qu’il est écouté, compris et respecté. De la même façon quand il est en colère, mieux vaut le prendre dans vos bras et mettre des mots sur ce qu’il ressent plutôt que de chercher à contraindre l’enfant à se calmer.

  • Ne pas voir d’intention où il n’y en a pas

Les enfants n’agissent pas volontairement de façon malveillante. Nous devons les aidons à apprendre en faisant preuve de patience, d’écoute et en les encourageant. Pour l’enfant tout est terrain de nouvelles expérimentations. Là où nous voyons une assiette cassée, un œuf brisé ou un vêtement sale, l’enfant y voit une nouvelle expérience, y trouve un nouvel apprentissage.

  • Être souple en maintenant le cadre.

Vous éviterez à coup sûr certaines crises ! Votre enfant a besoin d’être autonome, de se sentir exister. Je donne toujours cet exemple du bain, imaginez la scène: les enfants jouent tranquillement et tout à coup vous venez leur dire d’aller immédiatement dans leur bain. Forcément, les cris et les pleurs ne se font pas attendre. Et si vous aviez pris le temps de les prévenir 10 minutes avant, ils auraient eu le temps de se préparer et d’aller sereinement prendre leur bain.

Essayez de prévenir à l’avance ou de trouver une alternative acceptable pour tout le monde si vous ne pouviez pas anticiper les faits vous aidera à prévenir les blocages. Vous l’aiderez à grandir et à devenir autonome et vous éviterez des cris, des pleurs ou des larmes

Pour aller plus loin …

Je vous invite à venir découvrir mon article sur le site de Pass Education dans lequel je fais le lien entre éducation bienveillante et instruction en famille.

Et quelles sont nos lectures ?

Vivre heureux avec son enfant

Vivre heureux avec son enfant par Gueguen

Au travers de nombreux exemples tirés de ses consultations, Catherine Gueguen répond ici à toutes ces questions pratiques et quotidiennes auxquelles les parents n’ont le plus souvent pas les réponses adaptées, faute d’une compréhension profonde des émotions de l’enfant. Les dernières découvertes sur le développement du cerveau émotionnel nous apportent une aide précieuse. Elles nous montrent que seule une relation empathique et bienveillante permet à l’enfant de déployer toutes ses possibilités affectives et intellectuelles. Mais encore faut-il savoir éprouver de l’empathie pour son enfant. En nous apprenant à modifier notre regard sur lui, à voir et à ressentir le monde par ses yeux, Catherine Gueguen nous met à la hauteur de l’enfant, nous permet de grandir avec lui et de vivre enfin heureux ensemble.

Pour une enfance heureuse

Pour une enfance heureuse par Gueguen

Dans le monde entier, les dernières découvertes scientifiques sur le développement et le fonctionnement du cerveau bouleversent notre compréhension des besoins essentiels de l’enfant. Elles prouvent qu’une relation empathique, aimante, est décisive pour permettre à son cerveau d’évoluer de manière optimale, pour déployer pleinement ses capacités intellectuelles et affectives.

Catherine Gueguen nous fait partager ces découvertes neurologiques saisissantes, les explique avec clarté. Elle les illustre de nombreux cas cliniques, et propose des conseils éducatifs pour les parents ou les professionnels. Afin de donner la chance à l’enfant de devenir un jour un adulte libre et heureux.