Comment (re)donner à la nature toute sa place

Comment (re)donner à la nature toute sa place

Je me rappelle, quand j’étais enfant, nous vivions à la campagne et je passais des heures dehors à jouer, découvrir la nature. Papa et maman nous laissaient, sans s’inquiéter et heureux de pouvoir partager avec nous ces moments, le soir autour de la table.

Depuis maintenant bientôt 10 ans je vis en ville et je me rends compte, aujourd’hui, à quel point j’ai pu me déconnecter de la nature (et à quelle vitesse). Yannick, lui, a toujours vécu en ville. Ses seuls liens qu’il avait avec la nature était ses 2 mois d’été passés en bord de mer, dans une station balnéaire ! Donc quand même encore loin de la nature.

Quand nous avons fait le choix de l’instruction en famille, nous avons voulu passer plus de temps en nature pour permettre aux enfants de développer plus de capacités et apprendre le plus.

Je pense que peu importe que l’on vive à la ville ou à la campagne, il est important d’avoir un lien avec la nature et cette connexion profonde ne peut pas s’établir seulement par des sorties périodiques dans les parcs ou les espaces naturels, comme nous pouvions le faire auparavant. Il faut des rapports directs, intimes, en abondance, avec des endroits sauvages ou semi-sauvages, même à proximité de chez soi.

Pour pouvoir se reconnecter à la nature, il faut créer de nouvelles habitudes de vie, changer ses comportements au quotidien et les ponctuer d’instants en nature.

Les jeunes enfants et leur esprit curieux accepteront et seront volontiers prédisposés à engager des activités avec un environnement naturel. Les enfants plus âgés, qui préfèrent déjà les écrans électroniques, exigeront un peu plus ; il incombera alors à nous, adultes, de faire preuve plus souvent d’imagination. La nature devra devenir le lieu privilégié pour les moments de détente. Il faut montrer à l’enfant que l’on attache de l’importance à la nature.

Toutes les occasions seront bonnes pour sortir avec les enfants. Qu’il s’agisse de lecture, de parler de science ou d’art, le seul fait de se trouver dans un cadre naturel aura des effets positifs. Dès que possible, liez le thème d’apprentissage à ce que l’enfant peut voir et ressentir autour de lui.

Entretenir un lien profond avec la nature demandera des sorties régulières. C’est absolument essentiel. Ces escapades en pleine nature nous offrent une expérience directe du milieu sauvage, entièrement différente et d’une puissance exceptionnelle, un bouquet sensoriel qui mobilise nos émotions. Quel jeu vidéo peut égaler une randonnée dans une montagne ? Quelle émission télévisée arrive à la hauteur de la rencontre magique d’un cerf ou d’un renard. La nature vue sur un écran laisse indifférent, elle est presque insipide et relève plus de l’imaginaire. Mais l’immersion en milieu sauvage éveille les sens et fait naître des pensées et des sentiments profonds. Elle conduit à des expériences qui intensifient le lien avec la nature.

Si vous voulez éveiller vos enfants à la nature, commencez par prêter de l’attention à la nature. Ne soyez pas indifférent au monde naturel, sinon ne comptez pas sur le fait que vos enfants s’y intéressent. Profitez de chaque instant qui vous est offert pour éprouver la réalité de ce qui vous entoure : ressentez l’enveloppement de l’air et humez-le, écoutez les chants des oiseaux, savourez les senteurs les fleurs tout juste écloses, admirez le coucher de soleil entre les branches et les feuillages, observez les arbres en bourgeons, sentez l’odeur de la rosée matinale. Il s’agit simplement de devenir plus conscient des merveilles naturelles qui vous entourent. Prenez le temps et l’habitude de vous connecter à la nature pour en profiter pleinement, pour vous et pour vos enfants.

Prenez le temps de découvrir et d’explorer avec vos enfants les différents types de natures sauvages proche de chez vous. Pour les plus jeunes, la découverte des merveilles que recelle une prairie ou les abords d’un chemin de promenade en forêt est riche d’expériences. Pour les plus grands, remonter le cours d’un ruisseau ou partir sur les traces d’un animal sauvage pourra se révéler être une immense aventure. Sortez des sentiers battus et partez à la découverte. Encouragez les enfants à observer la nature avec vous. Jouez à compter combien d’espèces d’oiseaux vous entendez ou voyez, déterminez quelles fleurs sont les plus odorantes. Vous n’avez pas besoin de tout savoir, ni même de parler. Le seul fait d’être assis tranquillement à côté d’eux pour goûter la nature, peut être une expérience puissante pour eux comme pour vous. Souvenez-vous que le contact direct n’a pas son pareil pour connecter les enfants à la nature. Laissez-les se salir, et même encouragez-les à le faire !

Faites de la nature l’un des principaux lieux d’apprentissage des enfants. La nature se prête à merveille à presque tous les types d’acquisitions. Elle ajoute une dimension nouvelle aux apprentissages avec des enfants plus motivés.

Pendant les premières années de la vie, l’accompagnement à la nature est à la fois la tâche la plus facile et la plus difficile qui soit. Il s’agit, simplement, d’envoyer les enfants dehors, de rester en retrait et de les laisser jouer.

Pendant la moyenne enfance, les aspirations des enfants seront exploitées en favorisant des expériences en pleine nature en donnant de l’importance à l’exploration, à l’autonomie et à la démonstration des compétences.

Pendant l’adolescence, des sorties de groupes seront organisées régulièrement donnant la possibilité de pratiquer des activités exigeantes et sortant des sentiers battus.

Soyez attentif aux interactions des enfants avec la nature et laissez-leur l’initiative. Des expériences et des questions adaptées à leurs besoins spécifiques sont la meilleure façon d’inspirer la passion du monde naturel.

 

Retrouvez l’article plus complet pour Devenir Passeur de Nature sur le site de Pass Education