Adieu éponge ! Bonjour Tawashi !

Adieu éponge ! Bonjour Tawashi !

Cela fait déjà 2 ans que nous avons dit adieu à notre éponge. C’est une des premières choses que nous avons changé dans notre cuisine quand nous avons entamé notre chemin vers le zéro déchet.

Pourquoi remplacer l’éponge ?

Parce que ce petit objet n’est pas du tout écologique.

Il y a l’éponge synthétique qui est en mousse de résine (dérivée du pétrole), traitée avec des produits chimiques et, bien entendu, elle n’est pas biodégradable.

Résultat de recherche d'images pour "photo éponge mousse résine"

Il y a l’éponge synthétique naturelle.Elle est fabriquée à partir de viscose, issue de cellulose (pulpe de bois) et de coton. Elle peut être biodégradable voire même compostable à condition qu’elle n’ait pas été traitée avec des produits chimiques polluants voire toxiques (pas toujours précisé) ou qu’elle n’ait pas été utilisée avec des produits potentiellement toxiques ou non dégradables.

Image associée

Et il y a l’éponge naturelle, d’origine animale. Il s’agit du squelette du dermosponge qui vit dans les mers chaudes tempérées.

Résultat de recherche d'images pour "éponge naturelle"

Bien que l’éponge soit associée à la propreté, son mode de production, énergivore et peu écologique, est pointé du doigt.

Les impacts sur l’environnement ne sont pas très réjouissants : utilisation de ressources fossiles ou forestières, procédés de fabrication énergivores, faible capacité de recyclage et faible biodégradation.

Pour ne pas rendre que la maison plus propre, mais aussi la planète, il existe des alternatives aux éponges.

Le paradis des microbes

C’est un des éléments les plus sales de la maison ! Les bactéries pathogènes s’installent gentiment dans votre éponge lorsque vous nettoyer votre table ou votre plan de travail. Et avec l’humidité, de nouvelles bactéries peuvent se développer.

D’après une étude menée par des microbiologistes allemands en 2017, il faudrait changer d’éponge toutes les semaines pour limiter la prolifération de germes …

Pas très bon pour l’environnement, pas très zéro déchet !

L’alternative zéro déchet : le tawashi

Il nous vient tout droit du Japon et il peut être réalisé à partir de tissus, tricoté ou crocheté. Le tawashi est lavable, résistant, réutilisable et zéro déchet.

Le tawashi dure 6 fois plus longtemps qu’une éponge classique, il se lave en machine de 30° à 60°C (aussi souvent que vous voulez), il n’est pas traité avec des produits chimiques, il est fabriqué à partir de tissus ou de vêtements recyclés.

Comment fabriquer son tawashi ?

J’ai voulu commencer que parce que je faisais (de façon très amateur tout de même) : le tricot … pas très convaincue par mon résultat. Celle que nous avions achetée avait été fabriquée par Aiguilles et Papilles au crochet. Je me suis donc achetée un crochet et j’ai regardé sur leur blog pour avoir le tuto. Cela m’a vite agacée, mon cerveau n’arrivait pas à comprendre le fonctionnement du crochet (il faudra quand même que je réessaie).

Résultat de recherche d'images pour "photo tawashi libre de droit"

Et puis, j’ai échangé avec mon amie Mum à contre courant et elle m’a tout dit de la fabrication de tawashis avec de vieux vêtements.

Le tuto

Pour le matériel, il vous faudra :

  • une planche de bois
  • une règle
  • un stylo
  • 20 longs clous à tête (3 cm minimum) avec un marteau
  • Un vieux tee-shirt ou un vieux legging
  • des ciseaux

Nous allons commencer par construire le métier à tisser. Tracez à la règle un carré de 14 cm de côté sur la planche. Puis, au stylo, placez un point à 3 cm du coin et les 4 suivants tous les 2 cm. Faites la même chose sur les 4 côtés. Plantez un clou sur chaque point.

Votre métier à tisser est prêt !

Ensuite découpez 10 bandes de 3 cm dans les manches de tee-shirts ou les jambes de legging.

Enfilez les bandes entre les clous.

Commencez à tisser comme sur la photo.

Une fois le tissage terminé, rabattez les mailles en passant un anneau dans l’anneau suivant jusqu’au bout.

Quand toutes les mailles sont rabattues, faites un nœud à l’aide de la dernière en laissant l’anneau dépasser. Cela vous permettra de la suspendre. 

Vos tawashis pourront arborer toutes les couleurs que vous souhaitez : unis, bicolores, multicolores … Laissez parler vos envies ! Et vos enfants vont adorer créer leurs propres tawashis !!!