Nos défis pour demain …

Nos défis pour demain …

Voici nos défis « famille à énergie positive » et « zéro déchet » terminés !

Notre équipe : les lutins enchantés

Nous étions 6 familles sur-motivées pour relever ces défis et mettre en place de nouvelles habitudes de consommation.

Parmi les lutins, nous étions toutes sensibles à la question écologique et nous voulions tous aller plus loin sur notre chemin déjà bien avancé. En effet, 5 des familles avaient déjà réduit très fortement leur production de déchets et la sixième famille était dans sa phase de conversion, et ils sont maintenant au top eux aussi ! Pour ce qui est de l’énergie, nous étions tous motivés, mais c’est le partage de nos bonnes pratiques qui aura été déterminant dans notre progression collective !

L’énergie

Pour l’énergie, cela aura été 5 mois pendant lesquels, nous avons fait des relevés hebdomadaires pour nous rendre compte de nos consommations d’eau et d’électricité. Ce rythme soutenu nous a permis de voir rapidement l’impact d’un nouveau geste ou d’une nouvelle habitude de consommation.

Nous avons changé des ampoules, installé des rideaux, remplacé nos mousseurs aux robinets, pris des douches moins longues.

Et nos efforts ont donné de bons résultats. Nous avons baissé de -12 282 Kwh notre consommation d’énergie et de -1 650kg en CO2. Pour l’eau, notre consommation a diminué de 17% ce qui représente une baisse de -5 610L/an.

Les déchets

Cela aura été le défi qui nous aura le plus mobilisé. Non pas que l’énergie ne soit pas importante mais on ne voit pas concrètement le fruit de nos efforts.

Pendant 3 mois, le chemin vers le zéro déchet aura été un chemin rempli de beaux échanges, de partages d’astuces et de solutions pour éliminer les déchets de nos poubelles.

Nous avons réduits de moitié la production de nos déchets passant de 54 kg/an/personne à 27kg. Nos boîtes et nos sacs ne nous quittent plus. Le vrac et le fait maison sont devenus des évidences dans nos vies quotidiennes.

 

Et chez nous ?

Notre consommation d’énergie a diminué de 13.32% et de 38.02% pour l’eau.

Pour l’énergie, nous avons installé des rideaux à toutes nos fenêtres, ce qui nous a permis de mieux lutter contre le refroidissement de nos pièces de vie le soir, nous avons même réussi à baisser le thermostat de nos radiateurs sans perdre en confort ! Et Yannick a installé des ampoules LED sur presque toutes nos lampes, seules quelques unes sont encore là mais qui sont difficile à remplacer comme un linolite ou l’ampoule de la hotte. Nous éteignons aussi toutes nos prises le soir pour qu’il n’y ait aucun appareil en veille. Et quand nous sortons, nous baissons nos convecteurs de 1°C via un thermostat d’ambiance (ce n’est pas grand chose mais cela a quand même un impact notable).

Pour l’eau, les enfants ont dit au-revoir aux bains qui sont devenus exceptionnels et prennent désormais essentiellement des douches (Luna : « c’est mieux pour les poissons » ; Liam : « ça use pas l’eau« ), nous prenons des douches plus courtes voire des « toilettes de chat », et je lave mes longs cheveux séparément pour ne pas faire couler l’eau trop longtemps !

Pour ralentir la vitesse du débit de nos robinet, nous avons mis un mousseur 5L dans la cuisine, et un 2.5L pour le lavabo de la salle de bain. Il faut savoir que généralement les mousseurs d’origine ont un débit de 10L !

Tous ses petits gestes ne représentent pas un changement énorme, mais mis bout à bout, ils permettent d’agir significativement sur notre consommation ! La preuve se voit d’ailleurs dans nos résultats !

 

Pour les déchets, nous sommes passés de 17.49 kg/an/personne (OMR+tri+verre) à 7.98 kg soit une baisse de 54% !
Nous passons donc de 69.96kg à 31.92kg pour le foyer (Maïa n’est pas comptée dans les calculs, comme pour les suivants).

Nous partions de pas beaucoup c’est sûr mais nous avions envie de faire mieux. Yannick s’est lancé dans des calculs compliqués pour calculer des moyennes en tous genres, il en a même fait un tableur dont même lui à du mal à retrouver le sens parfois !

Mais nous sommes contents de notre avancée :

  •  le verre est très proche de zéro, seules quelques bouteilles d’huile de tournesol désodorisée pour les gâteaux nous résistent,
  • le tri, c’est toujours un point compliqué ! Quelques emballages de crème de soja et le lait de vache que consomme encore Luna, sinon ce sont des feuilles de papiers, souvent découpées qui la remplisse ! Nous en jetons encore 5.38kg/an/personne (contre les 8.52kg avant) et avons donc baissé de 37%, soit 21.52kg pour le foyer.
  • les OMR … nos fameuses ordures ménagères résiduelles ! Elles, nous leur faisons la chasse, et nous sommes en passe de gagner la guerre ! Nous jetions au début du défi 8.97kg/an/personne, donc avec 35.88kg au foyer on pouvait être satisfait, c’est environ ce que nous jetions en 1 mois et demi l’an dernier ! Nous avons, pour ce défi, décidé de trouver des nouveaux moyens pour éviter au maximum, et surtout dans se compliquer la tâche, le plastique. Nous avons mis en place des menus, et cela a été une révélation : nous avions simplement élaboré un menu avec des recettes zéro déchet, ainsi nous n’avions plus à réfléchir pendant les courses, nous savions déjà ce qu’il nous fallait !
    Et le résultat est là : avec 2.06kg/an/personne, soit 8.24kg pour le foyer, nous avons réduit de 77% nos OMR !

Pour faire un petit retour en arrière :

  • Janvier 2017, nous jetions 26.1kg d’OMR … par mois ! Soit une moyenne de 313.2kg/an, ou 62.64kg/an chacun (nous comptions Maïa, contrairement aux responsables du défi)
  • Mars 2017, suite à notre premier défi, nous étions descendu à 54kg/an, soit 10.8kg/an chacun
  • Janvier 2018, nous sommes à 35.88kg/an ou 7.18kg chacun (en comptant Maïa)
  • Mars 2018, nous sommes désormais à 8.24kg/an ou 1.65kg chacun (toujours en comptant Maïa)

Nous avons donc réduit nos OMR de 97.37% ! Et tout cela en à peine un peu plus d’un an, sans dépenses excessives ni organisation abracadabrantesque, et surtout bien que nous ayons 3 enfants en bas âge, donc tout le monde peut le faire, il suffit simplement de se lancer !

Alors, lancez vous … dans les défis !

 

Et maintenant ?

Nous continuons, parce que nous savons que nous pouvons encore mieux faire ! Notre organisation lors de notre voyage en Espagne nous a montrée que nous pouvions réduire, non pas à zéro, mais presque nos déchets ! Pour nous désormais, c’est plus un challenge, essayer de trouver une solution pour éviter un emballage, que cela soit nos sachets, nos bee wraps ou tout simplement nous en cuisinant et découvrant de nouvelles choses !