Le Musée du Jouet de Catalogne à Figueras

Le Musée du Jouet de Catalogne à Figueras

En arrivant à Figueras, nous avons entrepris de visiter les rues et nous sommes tombé sur le Musée du Jouet.

Naturellement nous nous sommes sentis comme attirés par ce musée qui semblait être fort intéressant pour les trois petits Lamour, mais aussi pour les deux grands car nous sommes de grands amateurs de jeux !

Le temps de finir l’encas matinal, les enfants s’amusent sur la marelle qui est juste devant l’entrée !

Puis nous entrons pour une immersion dans l’histoire des jeux !

Ce musée est conçu à partir de la collection privée de Josep Maria Joan Rosa et Pilar Casademont Sadurni, fruit de la passion créative et des efforts de deux personnes pendant plus de vingt-deux ans.

Au départ, les jouets occupaient une grande partie de leur maison, située carrer dels Fossos à Figueres. L’antimusée, terme employé par l’écrivain espagnol Manuel Vazquez Montalban pour se référer au musée lors de sa visite en 1972, se développait en qualité et en quantité ; c’est pourquoi, en décembre de cette année-là, la première exposition publique des fonds les plus remarquables est inaugurée dans le Palau Guell de Barcelone. Et ce ne serait pas la dernière : au cours des années 70 et 80 du siècle dernier, vingt autres expositions se sont succédé.

Les inventaires de cette première étape de collection sont publiés dans l’hebdomadaire progressiste Triunfo, sous le titre « La nuit des jouets vivants », le 6 janvier 1973. Ce serait l’heureuse prémonition de ce qui allait arriver neuf ans après. Le 18 juin 1982, le musée du Jouet ouvre ses portes dans le bâtiment de l’ancien Hotel Paris, situé dans l’artère principale de la ville de Figueras. Dès le début, ses fonds augmentent grâce à de nombreux dons importants, de personnes anonymes mais également de personnalités importantes du monde de la culture, parmi lesquels, il faut souligner la collection Guy Selz, celle d’Alan Glass et celle de Joan Brossa.

Et à propos de Joan Brossa, parrain du musée, à l’occasion du deuxième anniversaire de son inauguration, il lui dédie une « Sextine au musée du Jouet de Figueras », qui se trouve dans le livre du même nom, publié en juin 1984. L’accroissement des fonds avec l’apport d’objets étrangers à la collection d’origine oblige à créer une fondation pour gérer le musée. C’est ainsi qu’en 1997, la fondation musée du Jouet de Catalogne est constituée, à laquelle les fondateurs cèdent leur collection de façon altruiste. En 1998, le musée actuel est inauguré, également dans le bâtiment de l’ancien Hotel París, entièrement rénové et convenablement adapté à la conservation et l’exposition correctes des fonds.

Depuis son ouverture jusqu’à aujourd’hui, plus de neuf cents personnes ont fait des dons au musée du Jouet de Catalogne. Grâce à leur générosité, le musée est devenu l’une des références internationales en matière de jeux et de jouets.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons particulièrement aimé la maquette ferroviaire d’Andreu Costa Pedro.

Le modélisme ferroviaire a été l’un des grands hobbys d’Andreu, créateur de cette maquette aux grandes dimensions (7,5m sur 4m), réalisée de 1994 à 2013. Après sa mort, sa fille en a fait don au musée.

Dans les années 1960, mû par le désir de satisfaire sa demande de cadeau aux Rois mages (équivalents du Père Noël en Catalogne) qui n’avait jamais été réalisée, Andreu Costa avait acheté une locomotive à l’échelle H0, des wagons et des voies. Il construit sa première maquette en 1964. Dix ans plus tard, disposant de plus de place chez lui, il en construit une deuxième. Dès 1994, après avoir pris sa retraite, il en fait une troisième, celle qui est exposée au musée. Non content de créer le circuit et la partie électrique des maquettes, Andreu Costa passait de longues heures à les décorer (montagnes, ponts, lacs, etc.), pour leur donner plus de réalisme et de détails.

Je vous laisse admirer !

 


 

 

 

 

 

 

 

Luna est restée aussi bouche bée devant les maisons de poupées !

 

 

 

 

 

 

 

 

Et il y avait même de quoi jouer pour les petits (et les grands) avec une chasse aux dés !

 

Une visite très agréable qu’on a beaucoup apprécié.

Pour plus de renseignement : le site du Musée du Jouet de Catalogne