Comment on dort ?

Comment on dort ?

Quand nous avons commencé à imaginer notre voyage, pour avons essayé de penser à chacun des aspects de la vie. Ceux-ci sont nombreux, mais finalement, l’espace réduit de Chacha (notre Sharan) fait que nous devons optimiser au maximum ! Et sur certain d’entre eux, on ne peut pas lésiner sur la qualité, et honnêtement, le sommeil est probablement le plus important !

La solution la meilleure étant de disposer d’options existantes parfaitement adaptées à nous et nos contraintes !

C’est pourquoi nous tenions réellement à vous parler de Naït Up !

Naït Up c’est une entreprise française qui fabrique des tentes de toit.

Ce sont les seuls en France à proposer un tel service, et certainement les seuls dans le monde à proposer un produit aussi abouti !

Les tentes, nous en avons observé un petit paquet, et elles ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients, ou tout simplement des différences. Voici un petit résumé de notre chemin de réflexion :

  • Coque rigide ou souple ?

Nous avons opté pour la coque rigide que nous pensons plus résistante aux chocs (chutes de branches par exemple) et aux intempéries (comme la coque protège la toile).

  • Plancher rabattable ou fixe ?

On peut aussi comparer les planchers, il y a des tentes avec des planchers qui se plient ou non : nous avons préféré le sommier pliant car il permet à la tente d’être plus petite pliée et donc d’avoir un couchage plus grand. Pour rappel, légalement, la tente ne doit pas dépasser les dimensions extérieures (largeur des rétroviseurs par exemple) de la voiture. Et afin de conserver un peu de dignité et de ne pas donner l’impression d’avoir une aile d’avion au dessus de nous, nous avons donc fait un choix !

  • Simplicité d’installation :

Nous avons opté pour un système simple et rapide. C’est une des particularité des tentes en coque rigide. Comme la tente « démonte », le lit reste fait et il n’est pas nécessaire de tout remettre en place au moment de l’installation.

Et nous avons aussi regardé ce critère pour qu’un adulte seul puisse la mettre en place, notre objectif étant de ne pas passer trop de temps à monter notre camp pour être plus dispo pour les enfants.

  • Made in France ?

Pour nous c’est un critère coup de cœur ! Mais avant d’entendre parler des tentes de Naït Up, nous avions mis ce critère de côté, nous sommes donc heureux d’avoir pu répondre à ce critère, car que cela soit eux ou leurs fournisseurs et sous-traitants, tous sont basés et travaillent en France, avec des matières premières françaises.

Petit plus, cette tente bénéficie d’un système de ventilation passive (donc ne nécessitant aucune énergie) qui confère à la tente une régulation de la température plus efficace.

Une foule d’options disponibles chez Naït Up nous permettent aussi (moyennant finance oui je sais …) de customiser la tente afin d’avoir un produit complètement personnalisé, et nous avons choisi :
– un matelas haute-résilience, de très bonne qualité et très confortable,
– une housse moleton pour le protéger,
– une housse anti-condensation pour le matelas si la tente est mouillée lors du rangement, car l’un des avantages de cette tente, c’est qu’on peut la plier mouillée,
– des paniers à fils sous le plancher pour ranger les chaussures avant de se coucher par exemple, ou encore suspendre une éponge après la vaisselle,
– un auvent pour pouvoir descendre au sec s’il pleut,
– et surtout une toile 4 saisons de chez « Cabanon », celle-ci est en coton donc elle est très respirante, ainsi le matin, la tente n’est pas humide, et on se sent bien au réveil.

Pas encore convaincu ? Et bien forcément, c’est pas avec le dernier critère que je vais vous convaincre plus ! Je vous entend déjà :  » Bah oui ! Il est bien gentil mais ça coûte combien sa tente !  »

Effectivement, on paie la qualité, et le conçu et fabriqué en France.

Notre tente est pour nous un investissement sur le long terme de nos voyages, sur notre santé et notre confort, mais aussi c’est un choix éthique et donc en accord avec nos valeurs.

La tente Quatrö est hors option à 2790€, nous avons rajouté des options pour avoir un maximum de confort et la notre nous aura coûté 3700€ environs.

Finalement, si on est honnête, ce n’est rien à côté du prix d’un van ou d’un camping-car et le confort est au rendez-vous !

 

Passons donc maintenant au côté pratique !

Avant de dormir dans la tente, il faut déjà la monter sur le toit. Pour la monter, deux possibilités :

  • vous êtes sacrément bien équipé à la maison et vous avez un trans-palettes, dans ce cas pas de souci vous allez faire ça tout seul avec une main attachée dans le dos (n’essayez pas les yeux bandés, je ne garanti pas la sécurité de votre voiture).
  • vous êtes comme moi ? Votre garage est limité et/ou vous hésitez encore dans l’investissement d’un trans-palettes ? Je vous comprend et dans ce cas, il faudra être 4 pour monter votre chambre sur le toit ! Elle pèse tout de même un bon 75kg !

 

Vos 3 copains ne veulent pas venir tous les week-end pour monter/descendre la tente ? Pas de souci ! La tente se garde très bien sur le toit, elle est très discrète et ne craint pas la pluie. Bien entendu, si vous habitez dans une zone plutôt neigeuse, je vous conseillerai plutôt de voir directement avec Naït Up.

 

Mais dans tout ce que je vous dis là, je me rend compte que je ne vous ai même pas donné nos impressions !

Alors par quoi commencer ?

Par le début pardi ! L’ouverture de la tente se fait pour de vrai en 2 minutes, 5 loquets à ouvrir, le plancher à déplier avec l’échelle … et … c’est tout ! Il n’y a plus qu’à se coucher.

Le matelas fait 160x200cm, donc une taille très raisonnable et il est réellement confortable, même si nous étions 5 dessus. Des espaces de rangements sont présents autour du matelas et il est donc possible de ranger ses petites affaires de nuit. Il y a des moustiquaires sur chacune des ouvertures donc la nuit est tranquille. La toile Cabanon est douce au toucher contrairement aux toiles des tentes classiques en plastique.

Le lendemain matin, le pliage de la tente prend lui aussi 2 minutes (une fois qu’on a mis au point le rangement à l’intérieur, car oui, on peut encore stocker des petites choses dans la tente comme les oreillers par exemple !

Des nouvelles options sont en réflexion pour améliorer la tente comme par exemple un panneau solaire, un grand auvent qui protégerait le sol autour de l’échelle …

 

Pour faciliter le montage de la tente (l’option « petits bras » !), et aussi par que nous passions par Montpellier, nous avons décidé de passer à Alès voir les ateliers de Naït Up.

L’option « petits bras » !

Nous avons été très bien accueillis par Samir (nos « gros bras ») malgré une période de forte demande (début de la saison oblige) et nous avons été ravis de rencontrer l’équipe ainsi que le concepteur/créateur de ces tentes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Petite mise à jour de cet article après nos 3 semaines de test :

Nous avons durant notre voyage, eu l’occasion de tester la tente dans des conditions pas toujours idéales :

  • Le frais : nous avons passé quelques nuits bien fraîches en Espagne, avec seulement 6°C pour le plus bas. Franchement ? Tant qu’on est dans la tente, ça se fait très bien, la seule difficulté que j’ai eu aura été lors de la descente matinale lorsque ma plante de pied s’est délicatement posé sur l’échelle super froide … depuis je dors avec des chaussettes !
  • La pluie : en approchant de Toulouse, nous avons été poursuivis par une pluie continue ! Et elle ne nous aura lâché qu’au petit matin la coquine. Cependant, nous avons passé la nuit bien au sec et les parois intérieures de la tente n’étaient pas humides. Le système d’aération à très bien fait son job et il nous a suffit de couvrir le matelas de sa protection imperméable le temps du trajet (aux airs de fuite vers le soleil !) pour à notre arrivée ouvrir la tente pour qu’elle sèche. D’ailleurs celle ci était déjà presque sèche à l’ouverture !
  • Le vent : notre première nuit espagnole, nous l’avons passée à Roses, enfin, sur les hauteurs de Roses, face à la mer, et … dos à la mer aussi ! Et comme on a pas fait les choses à moitié, c’était un jour bien venteux avec des rafales à 70km/h. Bien entendu, on les a prises de plein fouet, même si nous nous étions orientés au mieux. Nous avons passé là notre seule mauvaise nuit, craignant que le toit ne s’envole. Mais finalement, non ! La tente a tenu bon, et nous on s’est couché un peu plus tôt le lendemain !
  • L’humidité : sûrement notre pire ennemie ! Nous avons passé plusieurs nuits en forêt avec des ruisseaux proches et surtout à l’abri du soleil. Le matin nous étions donc au frais et la rosée laissait ses traces matinales. Cependant, à l’intérieur, nous étions bien au sec et avions passé une super nuit. La toile en coton sèche vite permettant de plier la tente rapidement !
  • Le soleil : bon d’accord, ce n’est pas vraiment un mauvais point ! On a pu profiter de l’aération passive de la tente et voir que c’est efficace ! Presque trop même, pour une fois qu’on pouvait avoir trop chaud, on aurait presque voulu !

Définitivement, nous ne regrettons absolument pas cet achat, nous en sommes parfaitement satisfait ! Je dirai même que j’y dors probablement mieux que dans notre lit ! En tout cas, tout le monde y est heureux dans la famille !


2 commentaires sur “Comment on dort ?”

  • 1
    Dodo Kangourou le 20 mai 2018

    C’est de la toile traitee? Comment elle reste seche a l interieur quand il pleut?

  • 2
    Yannick le 20 mai 2018

    C’est un toile en coton de chez Cabanon http://www.cabanon.com/ qui est fabriquant de tentes.
    Au toucher on ne ressent pas une matière type synthétique mais on a vraiment l’impression d’avoir un tissu classique. Comme c’est du coton c’est respirant donc l’humidité ne s’accumule pas sur les parois.
    C’est très troublant mais très efficace !

Les commentaires sont clos