Barcelone

Le bonus de notre voyage, ça aura été sans aucun doute la visite pendant 2 jours de la ville surprenante de Barcelone.

Bon, nous aurions aimé vous partager des photos des enfants s’amusant sur la plage ensoleillée et de nous mangeant de tapas avec un petit rafraîchissement, mais en vrai … on a pas pu, non pas que nous ne voulions pas profiter (bien au contraire), mais disons que la météo n’a pas été clémente et qu’il nous est tombé des trombes d’eau par moment qui se seront occupées du rafraîchissement !

Bref, l’occasion rêvée de visiter plutôt que de lézarder !!!

Mon premier « choc » à Barcelone, c’est l’arrivée ! En arrivant en voiture, par les hauteurs du côté du parc d’attraction Tibidabo, on a une vue panoramique sur la ville. On apprécie pleinement son immensité, on aperçoit les endroits que nous foulerons de nos pas d’ici quelques heures : la Sagrada Familia imaginée par Gaudi entourée de ses grues, le Palais de Montjuic avec le stade olympique, quelques autres grands bâtiments et la mer ! Décidément la ville à l’air sympathique d’en haut, mais allons donc voir cela de plus près !

En arrivant dans Barcelone, ce qui marque cette fois ce sont tous ces bâtiments immenses, ces grandes avenues perpendiculaires et nous découvrons vite … les difficultés pour se garer dans le centre ! Bon, c’est l’occasion donc de laisser la voiture derrière nous (une bonne chose en fait) et de partir se perdre dans les rues et l’effervescence de la ville.

Nous avions rendez vous à 14h pour visiter la Sagrada Familia, donc nous avions un peu de temps devant nous pour errer, flâner et se promener tranquillement, loin des touristes surtout !

C’est notre première grande ville depuis longtemps, même Nantes faisant petite ville à côté, nous sommes donc forcément un peu étourdis par toute cette grandeur ! Mais avec le GPS en main, nous retrouverons notre chemin, et arriverons à l’heure pour notre grosse visite de la journée.

Après en avoir pris plein les yeux dans la Sagrada Familia, nous prenons le métro et filons en direction du Barri Gotic, cœur historique où la ville s’est construite à l’époque médiévale, on retrouve ici des ruelles sinueuses pavées, des églises et la cathédrale, de vieux bâtiments …

Un contraste saisissant avec la ville moderne que nous avions traversé avant ! Nous nous baladons, découvrant une place au détour d’une rue, une façade au coin d’une autre … malgré la pluie cette promenade est merveilleuse.

Cette pluie semble d’ailleurs parfaitement « normale », dès que les premières grosses gouttes tombent, tout le monde s’arrête sous le porche le plus proche, les gens gardent le sourire, continue de discuter, rien ne semble les perturber. Puis, l’éclaircie revenue, tout reprend, comme si rien ne s’était passé. Ce « ballet », que nous aurons observé plusieurs fois, nous aura marqué par ces sourires, personne ne râlait, ne se plaignait. Quel bonheur !

Puis nous sommes partis nous perdre, et c’est peu dire, sur la Rambla !

Des centaines de personnes, des vendeurs de toutes sortes, des artistes qui font diverses statues humaines, des magiciens, des terrasses … il y en a pour tous les goûts ! Nous qui sommes là plutôt pour observer, lentement, calmement, nous sentons que notre place n’est pas forcément dans cette ébullition !

« Seuls » au milieu de cette marée humaine, nous avons préféré repartir dans les petites rues !

Nous partons prendre un petit goûter au calme dans le Barri Gotic, puis c’est reparti !

Nous remontons les grandes avenues en direction deux bâtiments insolites : la « Pedrera » et la « Casa Battlo » de Gaudi (encore lui) :

  • La Pedrera (La Carrière) a pour nom la Casa Mila à l’origine. Son surnom lui vient de son apparence rocheuse. Elle fût construite pour y créer des appartements, mais le propriétaire a eu beaucoup de difficultés à en trouver, compte tenu du fait des formes arrondie et irrégulières des pièces.

  • La Casa Batllo, est elle beaucoup plus ouvragée à l’extérieur. Les décorations qui ornent ses murs sont nombreuses et lui valent sa notoriété. Elle a été dessinée pour un aristocrate Barcelonais.

 

 

 

 

Ces deux immeubles sont aujourd’hui des musées et peuvent donc se visiter !

Le lendemain, nous sommes parti de bon matin dans le quartier du Montjuic. Nous arrivons en haut de la colline qui abrite le Palais National et offre un panorama incroyable sur Barcelone. Le Palais lui est un musée d’art, et pour les enfants, le besoin de se dégourdir les jambes nous mènera plutôt en ballade le long des nombreuses fontaines et cascades qui accompagnent les escaliers qui redescendent vers la ville.

Puis, comme les enfants semblent avoir besoin de se courir un peu, nous allons voir le stade olympique qui a accueilli les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992.

Nous reprenons ensuite la voiture pour aller visiter le Parc Guell, dessiné encore par Gaudi. Mais notre manque de préparation aura eu raison de nous, il y a une attente de 2h pour pouvoir visiter le centre du parc qui abrite un musée. Nous nous sommes donc simplement promené, en profitant de temps à autres pour observer quelques unes des œuvres monumentales de Gaudi. Ce parc est un véritable labyrinthe qui aura donner l’occasion aux enfants de courir et de s’amuser un peu au milieu de toute cette verdure.

 

 

 

 

Pour la section conseils : venez idéalement en transports en commun si vous venez de l’extérieur, se garer en ville est compliqué et cher. Et surtout, réservez vos entrées sur internet pour visiter les musées, cela permet en plus de choisir son créneau horaire !

Nous reviendrons c’est sûr, rien que pour profiter de la plage de Barcelone mais aussi pour voir tout ce que nous n’avons pas eu le temps de préparer. Mais cette visite bonus a été vraiment une belle découverte pour nous tous !