A la recherche des trésors floraux

19. avril 2018 Informel 0
A la recherche des trésors floraux

Lors de notre dernière sortie en forêt, nous sommes partis à la découverte des trésors floraux qui nous entourent … Le printemps s’est bien installé et il nous offre un pur bonheur visuel !

Nous nous sommes équipés : un panier, une loupe, nos carnets de dessin, nos crayons à papier et de couleur, notre Copain des Bois … et nos yeux !

Nos découvertes

C’est fou ce qu’en quelques jours la nature change ! Nous avions quitté notre forêt il y a deux semaines, et nous la retrouvons ornée de magnifiques fleurs qui viennent ajouter une jolie touche de couleur à notre décor !

Les enfants ont pris du temps pour marcher sur les petits sentiers et observer leur environnement. Ils ont pu trouver de nombreuses fleurs jaunes, blanches, mauves … les couleurs sont venues égayer leur petit panier.

En revenant au campement, nous avons pris le temps d’observer chacune des fleurs que les enfants ont trouvées et nous avons recherché le nom de chacune.

Les feuilles et fleurs de la Primevère officinale, ou encore coucou (Primula veris)  peuvent être consommées crues ou cuites. Les feuilles sont meilleures lorsqu’elles sont jeunes et apportent une note légèrement anisée un peu piquante (que l’on retrouve en plus fort dans les racine) dans une salade composée. Après le printemps, il vaut mieux les cuire en soupe ou en légume mais de préférence avec d’autres plantes car elles sont parfois un peu fortes. La friture les rend croustillantes à souhait. Elles flétrissent lorsque la plante a formé ses graines. Les fleurs sont consommées en salade mêlées à d’autres fleurs et interviennent dans différents breuvages (thés, tisanes, infusions, sirops ; aromatisation du vin et des vinaigres). Elles décorent les plats chauds ou froids et sont également utilisées confites au sucre en pâtisserie.
La lathrée clandestine (Lathraea clandestina) pousse de préférence dans les boisements humides ou frais des fonds de vallées, en général à proximité de ruisseaux où elle parasite les racines de divers arbres (peupliers, saules, aulnes, chênes ou noisetiers) aux dépens desquels elle se nourrit. C’est une holoparasite, qui n’a ni feuilles ni chlorophylle et puise sa nourriture dans les racines de ses hôtes grâce à des suçoirs.
La Pâquerette ou pâquerette vivace (Bellis perennis) est une plante vivace de la famille des Astéracées. Cette appellation populaire vient du fait que la plante fleurit à la période de Pâques
Le Pissenlit du genre Taraxacum est une plante vivace, de plein soleil ou mi-ombre, à racine charnue pénétrant profondément dans le sol ce qui leur permet de résister au gel intense des régions froides. Les akènes à aigrettes que produisent souvent les espèces de ce genre sont très connus. Il est traditionnel de souffler dessus pour les voir s’envoler.
Viola est un genre de plantes herbacées vivaces de la famille des Violaceae. Selon le positionnement des pétales, les espèces sont appelées « violettes » ou « pensées ». Les violettes sont parfois appelées « herbes de la Trinité ». Ces plantes ont un usage principalement ornemental. Des variétés odorantes servent en parfumerie et en confiserie.
La Jacinthe des bois ou Jacinthe sauvage (Hyacinthoides non-scripta) a souvent fortement régressé ou localement disparu pour diverses raisons, dont la cueillette (légale ou illégale), la disparition des clairières, l’hybridation. Elle est, pour ces raisons, classée espèce protégée dans certaines régions de France et en Belgique. Par conséquent, la cueillette est à faire avec précaution et localement à éviter dans ces deux pays.
La ficaire fausse-renoncule (Ficaria vernaFicaria ranunculoides ou Ranunculus ficaria), plus simplement ficaire. Comme avec les boutons d’or, les enfants peuvent se livrer à un jeu qui consiste à prendre une fleur bien ouverte et placer la corolle miroitante sous le menton d’un(e) ami(e). Ils lui demandent « Aimes-tu le beurre ? » et la réponse est invariablement affirmative : le jaune de la fleur, le soleil aidant, se reflète en effet sur sa peau.
La Stellaire holostée (Stellaria holostea) est aussi appelée Langue d’oiseau. Le nom « holostée » veut dire « entièrement d’os », en raison de la forme particulière des tiges, anguleuses, et renflées aux extrémités, ce qui les fait ressembler quelque peu à des os. Comme la tige est particulièrement cassante, la stellaire était autrefois tout naturellement préconisée dans le traitement des fractures.
Le lierre terrestre (Glechoma hederacea) était considérée comme une plante magique associée à la magie blanche.
La « couronne de terre » est toute bénéfique. Placée sous la couche des jeunes mères, avec d’autres herbes, elle avait la vertu de leur redonner des forces après le travail de l’enfantement.
L’Euphorbe des bois ou Euphorbe à feuilles d’Amandier (Euphorbia amygdaloides) est une plante vénéneuse, parfois dangereuse pour le bétail. Ses fleurs sont visitées par les abeilles. Chez l’homme, cette plante est violemment vomitive et purgative.
La Primevère élevée ou Primevère des bois (Primula elatior) est une plante de mi-ombre des lisières et sous-bois clairs. Elle tend à régresser dans les forêts trop artificialisées. C’est une espèce à faible pouvoir de dispersion, considérée comme indicatrice de boisements ou forêts anciennes quand elle est abondante. Elle ne se disperse pas au-delà d’une centaine de mètres hors des milieux boisés.

 

Nos observations

Nous avons vraiment pris le temps de les observer sous toutes les coutures à l’aide d’une loupe. Grâce à une nomenclature, nous avons nommé chaque partie de la fleur, et essayé de les repérer sur nos fleurs.

Pas facile … mais les enfants ont aimé ce petit jeu de cache-cache !

 

Après l’observation à la loupe, les enfants se sont installés et ont pris leur carnet et leur crayon pour dessiner et colorer les fleurs qu’ils avaient trouvées.


 

Et après ?

Ce temps de recherche, d’observation et de dessin a été beaucoup apprécié par les enfants.

Notre prochaine étape va être la création d’un herbier pour garder une trace supplémentaire à leur dessin de leurs découvertes florales.