Le défi n’est pas fini !

Le défi n’est pas fini !

Et voilà ! Le « défi zéro déchet » organisé par Nantes Métropole est fini. Depuis janvier, nous pesons nos déchets afin de pouvoir prendre conscience de ce que nous laissons à la planète et surtout afin de pouvoir mettre en place les gestes qui nous ont permis de réduire la quantité de déchet que nous émettons.

Je vous avoue que ce soir, nous dansons la danse de la joie de Mama Réductor (clin d’oeil aux ateliers proposés aux enfants pendant le défi). Nous sommes assez fiers de nos résultats, des gestes que nous avons adopté et le tout sans faire souffrir notre porte-monnaie et en prenant un vrai plaisir à changer nos habitudes !

Notre bilan

En février, nous avions dressé un état des lieux du premier mois du défi, pendant lequel nous n’avions pas changé nos habitudes. Et aussi du premier mois pendant lequel nous avons commencé à respecter nos engagements. Le mois de mars a été LE mois de la concrétisation de nos nouveaux gestes et LE mois pendant lequel nous avons mis en place nos menus et donc élaboré des recettes vraiment zéro déchet.

Ah oui, et pendant ce mois de mars, nous avons troqué notre poubelle contre un bocal !

Sur les deux mois pendant lequel nous avons mis en place nos engagements, nous avons jeté

  • 1.610 kg d’OMR (dont 0.070 kg en mars)
  • 4.7 kg de tri
  • 0.420 kg de verre
  • 57.65 kg de compost

Pendant ces deux mois de changements, le plus long et le plus agaçant a été le temps pendant lequel il a fallu qu’on écoule ce que l’on avait dans nos placards. Heureusement, il n’y en avait pas tellement mais c’était frustrant à chaque fois que nous jetions un emballage dans la poubelle.

Le summum du bonheur pour nous a été ces deux dernières semaines pendant lesquels notre bocal était vide !

Le rythme est pris, nos habitudes aussi. Pour aucun membre de la famille (même si les enfants sont petits) cela ne représente un acte difficile.

Nous ne faisons pas dix commerces pour trouver notre bonheur mais seulement deux (Ô Bocal et la Biocoop) et nous allons sur le marché.

Et maintenant ?

Nous sommes plus que jamais déterminés à poursuivre le défi du Zéro Déchet et même à aller plus loin.

Aller plus loin en en parlant autour de nous. Nous avons commencé à le faire il y a une semaine auprès de collégiens. Nous nous sommes prêtés au jeu de l’interview avec ces jeunes qui préparent un travail sur le traitement des déchets. Nous les avons senti concernés (et curieux) par la réduction des déchets.

Nous espérons, et voulons, continuer à témoigner auprès du public !

Et aller plus loin en incluant le Zéro Déchet dans notre projet de voyage autour du monde. Le challenge sera de consommer zéro déchet mais aussi de faire prendre conscience à chacun du désastre écologique causé par les déchets et sensibiliser les populations.