A la rencontre de Salvador Dali

A la rencontre de Salvador Dali

A l’Hôtel de la Rosière d’Artois à Nantes, se déroule depuis le 26 décembre dernier et jusqu’au 31 mars 2018, l’exposition Dali. Une belle occasion pour nous de faire découvrir cet artiste aux enfants.

Plus de 300 sculptures, objets, mobiliers, œuvres graphiques appartenant à un collectionneur privé de Milan, amateur d’art, ont pris place à Nantes. L’espace Dalí de Paris, où sont habituellement exposées les œuvres, est actuellement en travaux et le choix de la Rosière d’Artois a été motivé par la vitalité du contexte culturel nantais et l’impulsion soufflée par la réouverture du Musée d’Arts.

Au-delà de ses tableaux les plus connus comme La Persistance de la Mémoire (les Montres Molles), l’exposition met en valeur des aspects moins connus de son œuvre …

Résultat de recherche d'images pour "exposition dali nantes affiche"

Présentation de Dali aux enfants

Avant de partir à la découverte de cet artiste, il était important pour moi qu’ils sachent qui il était et quelles étaient ses œuvres célèbres.

J’ai donc préparé un petit document sur Salvador Dali avec quelques unes de ses œuvres (peintures, sculptures et mobiliers).

Je leur ai également montré le court métrage issu de la collaboration entre Salvador Dali et Walt Disney en 1946.

Les enfants ont été fascinés et interrogatifs face à ces images. Ils ont pu reconnaître certaines œuvres et on même réussi à analyser quelques trompes-l’œil insérés dans la vidéo.

En route pour la visite

J’ai préparé pour chacun une Nomenclature de quelques œuvres de Dali dont certaines que je savais que nous retrouverions lors de notre visite. Mais aussi des peintures qui ne seraient pas présentes et avec lesquelles ils pourraient faire le lien avec des sculptures.
Nous avons découvert des sculptures en bronze de l’artiste :

Pour le torse féminin de La Vénus spatiale (1977) , Dalí emprunte à la statuaire antique et substitue une montre molle à la tête. Les deux fourmis sont là pour rappeler sa phobie des insectes tandis que l’œuf, à la section du corps, signifie le renouveau autant que la dualité dur / mou, présente chez le homard et l’escargot, autres motifs de l’univers dalinien.

Hybridation des animaux également avec L’Éléphant Spatial (1980), aux oreilles de chauve-souris, une queue de cochon et une barbe de chèvre. Vision onirique d’un éléphant monté sur échasses, déjà présent dans le tableau La Tentation de Saint Antoine (1947), entre fragilité de l’équilibre et démesure.

Autre créature hybride, le personnage mythologique du Minotaure (1981) à la tête de taureau-loup et au corps de femme, érigé sur son socle dont les silhouettes qui y sont représentées semblent imiter la pose.

Nous avons également rencontré La Femme en Flamme (1980), Alice au Pays des Merveilles (1977) et quelques Montres Molles de La Danse du Temps.

Aux sculptures en bronze répondent les œuvres graphiques, autre part importante de l’exposition. Elles révèlent toute l’érudition de Dalí et son goût pour les grands textes de la littérature : de la Bible à Romeo et Juliette en passant par la Divine Comédie de Dante. Un ensemble de onze lithographies consacrées à Alice au Pays des Merveilles (1969) présente la rencontre de l’univers merveilleux de Lewis Carroll avec celui de Dalí.

S’ajoute enfin une série d’objets dont le très iconique Canapé lèvres de Mae West(1974) dont la forme reprend celle des lèvres pulpeuses de l’actrice hollywoodienne.

Les Symboles chez Dali

Dans toutes le œuvres de Dali, il y a des symboles qui reviennent et nous nous sommes amusé à les retrouver :

L’œuf qui est le symbole chrétien de la résurrection du Christ et l’emblème de la pureté et de la perfection. L’œuf est l’un des symboles les plus présents dans les œuvres de Dali car il représente pour lui la vie antérieure, intra-utérine et la renaissance.

Les fourmis, elles sont le symbole de pourriture et de décomposition. Elles sont des allégories de décadences et d’éphémères.

Le rhinocéros a toujours fasciné Dali par sa morphologie, sa puissance et le parfait tracé de sa corne.

La béquille peut constituer le seul appui d’une figure ou le support nécessaire d’une forme incapable de tenir debout toute seule. Dali la découvre, enfant, dans le grenier de la maison paternelle, et ne s’en séparera jamais plus.

La montre molle, ce motif a été inspiré à Dali par un camembert dégoulinant sous le soleil d’été. Le temps dalinien n’est pas linéaire : il est comme l’espace, élastique. La plasticité de la montre propose une vision du temps qui n’est pas perçu de la même façon par chaque individu selon le moment de la journée ou son occupation.

 

 

L’ange a le pouvoir de pénétrer la voûte céleste, de communiquer avec Dieu et d’accomplir ainsi l’union mystique qui obsède tant le peintre.

Les corps humains qui s’ouvrent par des tiroirs sont un motif récurrent de l’oeuvre de Dali. Symboles de la mémoire et de l’inconscient, ils renvoient à la « pensée à tiroirs », concept hérité de la lecture de Freud , et expriment le mystère des secrets cachés

Les haricots sont de légumes de la région natale de Dali. Le thème des deux haricots emboîtés est pour Dali évocateurs des accouplements de l’amour.

La Vénus de Milo fait partie de la mythologie personnelle du peintre. C’est elle qu’il modèle , enfant, d’après une reproduction qui orne la salle à manger familiale.

Et après ?

Après cette fabuleuse rencontre, nous allons travailler sur le surréalisme avec pour thème les arbres. Et je suis bien contente car nous avons pu voir la sculpture Le Pouce ou la Vision de l’Ange (1977).

Nous allons également travailler sur le cadavre exquis. Je vous raconte tout ça très vite !