Notre contrôle IEF par l’inspecteur académique

16. décembre 2017 Formel 1

Les enfants qui font l’école à la maison et qui ont l’âge d’être scolarisés (entre 6 et 16 ans), ont chaque année la visite de l’inspecteur académique. Ce contrôle vise à suivre les enfants et à vérifier qu’ils reçoivent bien une instruction.

Je n’en parle que maintenant, mais mercredi nous avons eu notre premier contrôle de l’inspection académique. Je dois vous avouer que nous n’étions pas vraiment stressés avec Yannick. C’était le premier donc il ne fallait pas que l’on se mette la pression …

Nous avons tout de même préparé Luna à cette rencontre. De nature réservée, il lui faut du temps, de la douceur et de la bienveillance pour qu’elle se sente en sécurité et qu’elle ose parler.

Nous avons été prévenu le 7 novembre dernier (le délai de 1 mois est respecté) de cette visite et pendant cette période nous avons continué à notre rythme l’école pour Luna (et pour Liam !)

Pour le jour J, il nous semblait important que l’inspecteur puisse voir l’environnement dans lequel évolue Luna au quotidien. Yannick était donc présent ainsi que Liam et Maïa (avec les tétées !)

L’inspecteur était là pour 9h00 accompagné d’une conseillère pédagogique. Bon … 9h00 c’était un peu de bonne heure. Il m’a d’ailleurs fait remarquer que c’était peut être un peu tôt et qu’il noterait que pour la prochaine fois il viendrait un peu plus tard … déjà il marque un bon point.

Nous les avons accueillis dans notre salon, pièce dans laquelle se trouve notre salle de classe.

Je suis restée avec l’inspecteur et Yannick a accompagné Luna et la conseillère pédagogique dans la salle de jeu pour qu’elles puissent être au calme. A aucun moment, la conseillère ou l’inspecteur n’ont forcé Luna à être seule.

Petit compte rendu de ce qui s’est passé entre Luna et la conseillère :

La conseillère lui a posé des questions sur ce qu’elle vit, ce qu’elle fait de ses journées, ce qu’elle aime faire comme activités (lecture, sport …). Ces questions étaient là pour établir un contact avec Luna et la mettre en confiance.

Et Luna a vite été à l’aise et s’est prêtée au jeu des questions plus « scolaires ». Yannick est sorti de la pièce en voyant Luna en sécurité. La conseillère lui a fait lire des mots, écrire et faire des calculs. Yannick allait de temps en temps écouter comment se passait ce tête à tête et la bienveillance et la douceur étaient présentes.

Quant à mon entretien avec l’inspecteur, il s’est super bien passé. J’ai eu affaire à un homme courtois, respectueux, curieux (il s’intéressait à ce qu’on lui disait), bienveillant, sans rejet de l’IEF. Et petit plus … il a beaucoup parlé des neurosciences !

Il m’a donc posé des questions sur les raisons de notre choix et sur nos méthodes utilisées pour instruire Luna.

Je lui ai donc expliqué les difficultés que nous avions rencontré lorsque les enfants étaient scolarisés et plus particulièrement dans la classe de Liam. Je lui ai dit que nous voulions que les rythmes de vie, d’apprentissages de nos enfants soient respectés.

Pour nos méthodes, je lui ai présenté la méthode Singapour pour les mathématiques (guide pédagogique, manuel et cahier d’exercices), les Alphas pour l’apprentissage de la lecture avec le guide du maître et les fiches pour les enfants (mille mercis à notre Julie pour ces ressources !)

Et pour le reste je lui ai expliqué que je suivais la pédagogie Montessori et Charlotte Mason. Mais surtout, je lui ai dit que je lui apprenais ce qu’elle avait envie d’apprendre au moment où elle en avait envie. Je lui ai par exemple dit qu’en géographie nous avions d’abord abordé le monde (les continents, les océans) parce que les enfants nous avaient posé de nombreuses questions. Et là … il m’a répondu que « c’est très bien mais que dans le programme il faut d’abord commencé par son quartier, puis sa ville … avant d’aborder le monde ».

Je lui ai donc montré toutes les ressources que j’utilisais que cela soit en matériel ou en livres et ça, il a beaucoup aimé !

Il a quand même insisté sur le site Eduscol de l’éducation nationale sur lequel on retrouve tout le programme des différents cycles mais aussi des ressources. Bon … j’irai y faire un tour ! Et c’est le conseil que je vous donnerai !

Je lui ai également parlé de nos activités extérieurs dans la nature, la musique, les musées …

Le résultat de ces deux face à face est très positif. L’inspecteur m’a dit que j’avais beaucoup de matériel de qualité pour apporter à Luna l’instruction dont elle avait besoin. Et la conseillère pédagogique m’a dit que Luna était une petite fille avec beaucoup de capacités qu’il fallait continuer à alimenter.

Ce premier rendez-vous nous a fait nous sentir rassurés et sereins pour les prochains mois. Nous allons continuer à notre rythme et surtout à celui de nos enfants !


1 commentaire sur “Notre contrôle IEF par l’inspecteur académique”

  • 1
    Olivia le 16 décembre 2017

    Mes deux premiers contrôles sont aussi très bien passé aussi et c’est top de lire des témoignages positifs.
    Et continue pour la géographie, car c’est une matière qui n’est malheureusement plus « réellement » enseigner avant le ce2 dans les écoles et que je trouve cela important d’apprendre à nos enfants dès le plus jeune âge qu’il y a autre chose que la France et l’Europe autour d’eux.

    bon week-end

Les commentaires sont clos