Opération plage propre avec les Rando’nettes !

Il y a des choses qui sont plus importantes que tout, même qu’une grasse mat’, qu’un dimanche matin, que de lézarder sur la plage, que se baigner, voire même que tout ça en même temps !

Fort heureusement, parce que nous avons rendez-vous un dimanche matin à 10h pour aller nettoyer une plage !

Rendez-vous oui, mais avec qui ?
C’est un peu par hasard que dans un groupe Facebook nous avons découvert les Rando’nettes, un petit groupe qui s’est mis en tête de rendre les plages de l’île plus belles en enlevant les déchets qui les jonchent.

Direction la plage du Diamant, au sud de l’île.

Un festival musical avait eu lieu la semaine précédente et donc il y a fort à parier qu’on va avoir du boulot !

Après un petit café, nous chaussons nos plus beaux gants en latex et agrippons nos sacs poubelles et nous allons glaner nos « trésors ».

Effectivement la plage n’est pas au top, nombreux sont les mégots et pailles ou encore les opercules de jus que nous trouvons mais ce ne sont que les petits éléments ! En cherchant bien nous trouverons par exemple un sac de courses isotherme, enseveli dans le sable, il n’avait que les poignées qui dépassaient !

Plus nous avançons, plus nos surprises seront grandes ! Dans la forêt qui longe la plage, des tables de pique nique sont posées, nous nous doutons alors que la chasse va être bonne ! Là, on trouvera par exemple des bouteilles, des canettes et même un sac poubelle rempli, l’intention était bonne, il aurait juste fallu aller jusqu’au bout ! Et nous allons tomber même sur les deux grosses prises de la matinée : une chaise pliante en bois de salon de jardin et une roue, mais pas juste un pneu ou une roue de vélo, une vraie roue de voiture avec la jante, le jackpot quoi !

Nous continuerons comme ça jusqu’à environ 13h, sur environ 5km aller retour.

Après tout ça, le réconfort ! Petit apéro tous ensemble, l’occasion de mieux se découvrir, d’échanger et de rire.

Comme nous nous y attendions, nous avons rencontré des gens formidables qui nous ont touché par leur désir de sauvegarder et de mettre en valeur les plages de Martinique.

On remet ça ?