Nos plages du Nord

16. juillet 2017 La Martinique 0

Grand’Rivière

Dépaysement total ici ! Après avoir longuement (surtout si vous venez de la moitié sud de l’île) roulé, vous arrivez à la dernière plage de la côte Atlantique nord. Sable fin et noir garanti pour ajouter à la sensation ! Les vagues sont belles, l’eau fraîche mais la vue sur la Dominique rend la baignade magique !
Bon bien sûr on fait attention car la serviette va « prendre des couleurs » grâce au sable et le reste de vos affaires aussi mais c’est quand même exceptionnel !
Ici pas de bar ni de resto de plage, on est là au bout du monde (de la Martinique) et on en profite, point !

À faire pas loin : repartir vers la côte Caraïbe (à pied) via la trace Prêcheur – Grand’Rivière, sinon, bah … rentrer !

 

Tartane – Trinité

Dans la commune de Trinité, se trouve la presqu’île de la Caravelle, et juste à l’entrée de celle ci, on passe par le bourg de Tartane. Ici, on a accès à une belle et grande plage. Pour une fois le sable n’est pas blanc ou noir, mais ocre. Ce sable, si courant en métropole, c’est bien la première fois ici que j’en croise. Il est un peu grossier, roule et picote sous les pieds ! Malgré les sargasses, trop souvent présentes sur la façade atlantique, on profite ici d’une eau douce avec de belles vagues, ce qui ravi les enfants. Quelques barques de pêcheurs ajoutent au charme de cette plage, ainsi que quelques vendeurs de gourmandises sur le long de la route.

À faire pas loin : la Caravelle et ses sentiers de randonnée ou le Château Dubuc.

Anse Couleuvre – Le Prêcheur

Tout au bout de la côte Caraïbe, se cache l’anse Couleuvre. Il faut arpenter la route sinueuse après l’anse Céron, puis prendre le petit chemin forestier qui passe par l’habitation Couleuvre et enfin nous y voilà. Une petite anse assez discrète, bordée de palmiers. De sable noir, cette anse au pied de la Montagne Pelée est vraiment très agréable. L’eau claire avec parfois de belles vagues offre un beau moment de détente auprès de la petite sœur du Diamant, j’ai nommé la Perle. L’occasion idéale pour profiter un beau coucher de soleil en haut de la côte Caraïbe !

À faire pas loin : repartir vers le nord atlantique et Grand’Rivière avec la trace !

 

Anse Latouche – Le Carbet

Après une visite de Saint Pierre, direction le sud pour arriver à l’anse Latouche, juste en face du Zoo de la Martinique. Petite plage de sable noir, elle n’est que peu peuplée lorsque nous y sommes allé, tant mieux ! Notre première impression est que la plage est sale et pleine de déchets, c’est dommage. Parce que l’eau est belle et claire, malgré quelques courants froids sur le côté droit quand Sylviana et Liam ont tenté de voir ce qu’il y avait sous la surface. Nous restons sur notre faim, l’état de la plage nous aura vraiment déçu.

À faire pas loin : la mythique Saint Pierre et ses ruines ou le Zoo de la Martinique pour ceux qui aiment les zoos.

 

Plage du Coin – Le Carbet

À la recherche d’une plage après notre sortie le long de la Rivière Blanche, nous partons sur la côte Caraïbe pour trouver une plage pour prendre un bain d’eau et de soleil. Nous arrivons sur Le Carbet et voyons un panneau « Plage du Coin ». Le nom de cette plage prête plutôt à l’amusement à première vue, mais c’est pourtant bien son nom ! On enfile nos maillots et à l’eau, on a eu chaud donc on a besoin de se rafraîchir ! Et là, surprise, encore une plage assez inhabituelle pour le lieu : une plage pleine de galets ! Bon ok ils sont dans l’eau mais il y en a quand même et un paquet. Avec mes petites habitudes que je suis en train de prendre depuis un mois et demi maintenant, de ces plages de sables fins, je me retrouve, je l’avoue, un peu déconcerté. Nous profitons quand même d’une belle plage de sable noir avec une eau agréable, mais pas super claire pour plonger, et un peu de vaguelettes pour amuser les enfants. Encore un bon moment en famille et l’occasion de profiter le plus tard possible du soleil !

À faire pas loin : la mythique Saint Pierre et ses ruines.

Anse Turin – Le Carbet

Belle et longue plage, dans la continuité de l’anse Latouche. Le sable noir y est fin, mais attention, en pleine après midi, il est brûlant ! De nombreux arbres et tables de pique nique permettent de se poser tranquille. La bouée bleue de Liam a d’ailleurs élu domicile là bas sans nous prévenir, la coquine ! Un petit vendeur de chichis est sur la partie nord de la plage, très bon ! Bien entendu on y trouvera les habituels sorbet coco et sinobol !

À faire pas loin : la mythique Saint Pierre et ses ruines.

Anse l’Étang – La Trinité

Après une belle randonnée où on a bien transpiré, on aspire qu’à une chose : la fraîcheur ! Quoi de mieux que de piquer une tête à l’anse l’Etang qui est juste à 5 minutes du parking. Large plage de sable ocre, comme à Tartane, cette plage est équipée de douche, très pratique pour se rincer avant de repartir en voiture ! Les vagues sont nombreuses et on peut profiter de la vue des rouleaux s’éclatant sur la barrière de corail un peu plus loin. Si les algues sont présentes, comme souvent sur la façade atlantique, il n’y en a pas trop ce qui permet une baignade agréable.

À faire pas loin : la Caravelle et ses sentiers de randonnée ou le Château Dubuc.