Le Domaine d’émeraude

12. juillet 2017 La Martinique 0

Dans la catégorie flore, il n’y a pas à dire, la Martinique nous propose probablement les plus beaux bijoux de la nature !

Afin d’en découvrir une nouvelle facette, nous nous rendons au Domaine d’émeraude à Morne Rouge.

Je vous conseille par avance de venir le matin. En effet le parc ferme ses portes à 16h et il faut bien 2h pour profiter pleinement du parc !

Nous voilà donc parti pour une belle promenade, où nous tenterons d’échapper à deux groupes d’enfants de 40 et 60 !!! Petite pause donc pour les laisser nous distancer !

La visite commence par un pavillon dédié à la formation géologique de la Martinique et à son écosystème.
Pour commencer une salle nous propose de rencontrer tous les habitants de la Martinique : coquillages, crabes, papillons ou encore matoutou, tout le monde est présent !


Dans une seconde salle, on voit de nombreuses maquettes qui nous racontent la « naissance » de l’île.
Un tableau en trois partie nous raconte également la vie sous la canopée Martiniquaise, avec sa flore mais aussi sa faune, qu’elle soit diurne ou nocturne. Un récit audio nous conte d’ailleurs ce cycle forestier.
Quelques tableaux très bien fait aussi nous raconte la vie dans les airs, sur terre et sous la mer.
Des outils plus « dynamiques » permettent aux enfants de manipuler, ce qui aura tendance à les détendre.


Une dernière aile du pavillon est dédiée au climat, ici on nous explique les « saisons locales » et celles du reste du monde, les phénomènes cycloniques et leurs formations.

Ensuite, nous continuons notre promenade en extérieur. Nous nous dirigeons à l’entrée du parcours forestier.
Ici, 3 parcours sont proposés : 15 minutes, 30 minutes ou 1 heure.

Nous partons donc pour l’intermédiaire pour ne pas trop fatiguer les enfants, et nous avons été sages car si le parcours est très bien fait et bien balisé, franchement, ça grimpe ! Alors ce sont des escaliers, pas de pente trop raide, mais si on compte la pluie qui nous jouait encore des tours et le fait qu’en forêt subtropicale, les 32° s’accompagnent d’un taux d’humidité proche de la piscine, je vous assure, le moindre escalier devient un mur d’escalade !
Cependant, nous avons beaucoup aimé cette promenade en forêt, de nombreux spécimens d’arbres sont présents, quelques panneaux nous indiquent certaines essences et quelques carbets nous offrent des pauses hydratations qui sont les bienvenues !


Toujours pas de matoutou falaise en vue, mais rassurons nous, les moustiques nous ont fait un bel accueil !

En ressortant nous croisons le jardinier en chef du parc, qui a gentiment répondu à nos questions !

C’est reparti ! Direction le jardin. Ici l’esprit créole est bien présent, nous retrouvons les caféiers, le bois d’Inde, les flamboyants, les alpinias et bien d’autres encore. De belles allées généralement assez ombragées nous permettent de nous balader sans peine même en plein milieu de journée (il était environ 13h, un horaire critique en plein soleil).

Une serre s’offre à nous ensuite. Ici on retrouve le jardin créole, à la fois médicinal (Atoumo, Guéri-tout, Plantain, Gros thym …) et vivrier aussi (piment végétarien, patate douce, ananas, bananes …). Encore une fois nous nous trouvons au milieu d’un tourbillon de senteurs qui nous enivre !
Nous apercevons aussi deux serres inaccessibles où grandissent des anthuriums, qui semblent faire la réputation du parc.

Une nouvelle aire est en construction après, un pavillon dédié à l’éducation à l’environnement. Nous aurions beaucoup aimé le visiter car ce sujet nous tient vraiment à cœur mais ça sera pour notre prochaine visite !

Et voilà, notre visite est terminée.
L’accueil s’il semblait un peu froid au début, on peut le comprendre avec les deux groupes arrivés juste avant nous et toute la logistique qu’impose l’arrivée d’une centaine de petits, a été franchement rattrapé sur la fin où nous avons aussi pu discuter et échanger.

C’est un magnifique site, un beau jardin. Nous avons beaucoup aimé cet endroit et la pause qu’il permet.