Le Centre de Découverte des Sciences de la Terre – Saint Pierre

Le temps étant pluvieux, petite sortie musée aujourd’hui !

Nous partons pour la légendaire Saint Pierre et allons au Centre de Découverte des Science de la Terre.

Ce bâtiment parasismique a été inauguré en 2004 au pied de la Montagne Pelée, à côté des ruines de l’Habitation Périnelle. Il sert de base d’observation pour l’activité volcanique de la Montagne, mais aussi de musée. Il est parsemé de petits rappels à la catastrophe de 1902 : par exemple sur la colonne qui soutient le bâtiment principal, des 2002 sont gravés partout, l’anniversaire centenaire de la catastrophe, 28 stèles sont présentes dans le jardin, 28 comme les 28000 morts de Saint Pierre lors de la catastrophe. Une belle maquette nous permet de nous rendre compte !

L’exposition commence par un film, « Volcans des Antilles », de 52 minutes, trop long pour les enfants mais il semble être de très bonne qualité.

Puis nous poursuivons dans deux salles, où nous découvrons la formation de la Martinique mais aussi des Antilles, sur cet arc volcanique. On voit l’évolution des volcans qui ont « érigé » la Martinique. Une grande maquette nous montre l’intérieur du volcan, une carotte nous explique les différentes strates de la composition du sol et nous détaille étage par étage les traces des événements survenus. De nombreux panneaux nous content le déroulé de la catastrophe, depuis les premières fumerolles jusqu’à l’explosion et sa nuée ardente qui dévastera toute la ville de Saint Pierre. C’est aussi la première fois que nous apprenons que la ville du Prêcheur, un peu plus au nord, a elle aussi été durement touchée, mais Saint Pierre étant à l’époque le « Petit Paris des Antilles », forcément Saint Pierre aura occupé tout l’espace médiatique.

Une seconde salle nous parle de l’activité sismique et volcanique dans les Antilles. De nouveaux plusieurs panneaux accompagnés de nombreuses cartes nous explique que même si aujourd’hui la Montagne semble endormie, les Antilles sont sur une zone de subduction, entre deux plaques tectoniques, la plaque Caraïbe et la plaque Américaine. La plaque Américaine plonge sous (subduction) la plaque Caraïbe. Ce faisant, les frottements dus à cette subduction entraînent de nombreux séismes et favorisent une activité volcanique intense. La menace du fameux « Big One », un séisme majeur et de très grande amplitude, est bien réelle et le souci est que beaucoup d’infrastructures ici ne sont pas prêtes, seules 5% des écoles des Antilles sont renforcées pour pouvoir mieux tenir en cas de séisme, 5% !

Une troisième salle est axée enfants avec un espace découverte, réalisé en collaboration avec la Cité de Sciences de la Villette à Paris. Ici les enfants ont touché, observé, expérimenté. Plus rien à voir avec les volcans mais les enfants avaient bien besoin d’une petite pause après ce temps de concentration !

Une sortie qui nous a beaucoup plût !