La forêt Vatable – Les Trois Îlets

Le temps n’a pas été très clément ni hier ni ce matin, à cause d’une onde tropicale, mais nous nous tentons une petite sortie en forêt comme cet après-midi ça semble se dégager.

Chaussures aux pieds et aspergés de lotion anti-moustiques, nous prenons donc la direction des Trois Îlets pour nous promener dans la forêt Vatable.

Située à proximité de la maison de la canne, elle est facile d’accès et dispose de places de parking.

Nous entamons notre visite autour de la « Maison de la mangrove », fraîchement inaugurée en mars 2017, qui a pour but de valoriser et d’améliorer la connaissance des zones humides.

Ensuite, c’est parti pour une ballade entre forêt et mer, au cœur de la mangrove, dans le territoire des crabes !

Le chemin, où s’entremêle racines de palétuviers et d’arbres forestiers, est aussi parcouru par des crabes violonistes, très nombreux forcément dans cette zone peu passante.

La nature ici est préservée, respectée. Quelques petits pontons nous empêchent de marcher sur le sable vaseux dans lequel les crabes creusent leurs trous. Le balisage est bien fait, et il nous mène vers des petits coins tranquilles.

En premier, un amphithéâtre, avec une jolie vue sur la baie de Fort de France et les Trois Îlets. Un carbet avec quelques tables de pique-nique invitent à la détente le temps d’un repas.

En continuant un peu, on retrouve à nouveau un carbet, un table à pique-nique et un petit bout de plage. Ici je ne pense pas que l’on se trempe plus que les pieds, mais on est en pleine forêt alors c’est quand même amusant !

En s’avançant encore, on entre à proprement dit dans le territoire des crabes. Les étendues de vase sont plus grandes et on a même croisé un beau spécimen, gros comme un tourteau de poissonnerie ! Certainement le chef du quartier !

L’occasion pour nous en passant d’observer d’autres habitants du coin, des hérons garde-bœufs qui squattent tous le même arbre, ou encore les sensitives, dont les enfants sont totalement fans !

Après, nous longeons la rivière Vatable sur quelques dizaines de mètres et arrivons sur un nouveau marécage. La fin de la ballade semble t’il. On aurait voulu suivre un petit chemin s’enfonçant dans la forêt mais c’était très humide donc nous sommes sorti, juste à côté de la maison de la canne, et avons rejoint l’entrée de la forêt en longeant la route.

Nous avons beaucoup aimé cette petite forêt, vrai petit écrin de verdure, il offre une petite sortie dans la mangrove, dépaysante et mystique. Loin du bruit des voitures, nous profitons à la fois de la forêt et de la mer.

Une sortie à faire en famille, idéalement sans avoir eu de pluie la veille car, mangrove oblige, le chemin reste humide.