L’Habitation Clément

Aujourd’hui, à l’occasion des « Rendez-vous des Jardins », nous avons pu profiter gratuitement de l’Habitation Clément.

 

Le jardin

Nous parcourons les 16 hectares du parc de l’Habitation. Une pure merveille ! Les arbres et les fleurs sont absolument magnifiques ! Le jardin en lui même est très entretenu et il est aussi agrémenté d’expositions d’art contemporain.

On sent la volonté de donner au lieu un jardin qui impressionne. On peut aisément penser que le propriétaire historique, Homère Clément, serait ravi d’un site qui en plus de produire un excellent rhum serait aussi un lieu de réception qui puisse émerveiller ses invités.

On y retrouve les classiques palmiers de toutes espèces mais aussi un beau nombre d’arbres fruitiers, manguiers et arbres à pain par exemple, et de fleurs, comme les splendides roses de porcelaine.

La distillerie

Contrairement à La Mauny, ici la distillerie est d’époque et forcément n’est plus en service ici. Mais nous ne sommes pas en reste car c’est impressionnant de voir toute la machinerie nécessaire à l’époque pour faire le rhum. On se rend compte d’ailleurs que le principe n’a pas beaucoup changé pour ces rhums agricoles.

Nous voyons donc quelques machines qui sont mises encore en mouvement, et surtout on peut voir certaines pièces, dont la mystérieuse colonne, celle qui donne toutes ses caractéristiques au rhum. De l’extérieur elle ne semble pas avoir grand chose de particulier, mais ouverte, c’est tout autre chose !

Autour de l’ancienne distillerie, nous avons aussi accès à 4 chais de vieillissement. J’aimerai pouvoir partager avec vous la sensation que cela donne de s’arrêter dans ces pièces … C’est une atmosphère, un ensemble qui donne cette sensation d’être au cœur de quelque chose de plus grand que nous. La pièce est très haute, presque cathédralesque ! Mais ce qui frappe le plus, c’est indéniablement l’odeur, celle du rhum et celle du bois des fûts. Une odeur suave et boisé qui vient nous habiter dans cette grande voûte sombre … Je ne saurais en rajouter …

La maison

Ensuite nous passons sur le côté logement de l’habitation. La maison du maître est somptueuse : meubles en acajou, parquets et tomettes de choix, le tout richement décoré.

Petite particularité, nous apprenons que la cuisine est … dans une autre maison. Effectivement, comme la préparation des repas incombe aux esclaves, nul besoin de « souffrir » des odeurs de la cuisine ni du bruit qui en émane donc elle est dans une maison juste à côté, avec les pièces réservées aux esclaves pour leurs tâches quotidiennes.

Le rhum

Le rhum de l’habitation Clément, c’est déjà une valeur sûre. Alors je n’ai pas trop hésité, je suis allé directement goûter le 10 ans. Un rhum bien construit, moins sucré que l’était le La Mauny, légèrement acidulé et surtout très long ! Et ça la longueur c’est important (quoiqu’on en dise !) parce que ça permet de vraiment profiter de tous les arômes. Puis j’ai eu la chance de goûter aussi le « Elixir », une cuvée spéciale. Là encore un rhum de qualité, une note plus ronde, moins alcoolisée, mais une sensation de caramel très forte en bouche qui me plaît moins, mais qui accompagne le côté épicé de celui ci.

Bref, je me prend une bouteille de 10 ans et comme ça la journée est bien remplie !