La crème brûlée

17. mai 2017 Sucré 0
La crème brûlée

Encore un dessert fortement apprécié à la maison et si simple à réaliser, pourvu qu’on ait le bon matériel !

En fait pour cette recette il faut surtout un outil, et le mot est bien approprié, pour pouvoir brûler les crèmes. Dans les magasins d’articles de cuisine on vous vendra souvent des « chalumeaux » qui ne ressemblent en rien à ce qui est utilisé dans la restauration, et avouons les choses, c’est la crème brûlée du resto qui nous plaît bien !

Le voilà donc : la lampe à souder !

Alors comme ça, ça peut faire peur, mais c’est bel et bien cela que l’on utilise dans les restaurants pour brûler les crèmes brûlées. L’avantage c’est qu’il est tellement puissant que la crème n’a pas le temps de chauffer et ainsi elle garde son côté frais ! Ça vaut 30€ en magasin de bricolage et je peux vous dire que vous pourrez en brûler des crèmes avant d’avoir besoin de changer la bonbonne !

Niveau ingrédient, rien de bien compliqué, je fais toujours ma recette proportionnellement aux jaunes d’oeufs car Sylviana fait beaucoup de macarons, donc j’ai souvent des jaunes à disposition, il faut bien que je les cuisine je ne voudrais pas gâcher !

Voici donc ce qu’il nous faut pour chaque jaune :

  • 22 gr de sucre
  • 10 cl de crème liquide entière

On ajoute une gousse de vanille pour 4 ou 5 jaunes environs (j’aime bien le goût de la vanille !)

C’est parti !

On met à bouillir la crème avec la (ou les) gousse de vanille fendue.

 

On prend les jaunes et on ajoute le sucre puis on les mélange doucement, l’objectif étant de ne pas faire (trop) de bulles.

 

Dès que la crème se met à bouillir, on la verse sur le mélange jaunes/sucre et à nouveau on mélange en faisant attention à ne pas faire trop de bulles.

Ensuite, on va verser la crème dans des petites cassolettes, soit à la louche (ce qui en général est synonyme de « on en met partout ») soit avec un entonnoir à piston. On en trouve dans tous les magasins de cuisine pour environs 40€ pour ce modèle De Buyer, et franchement c’est très pratique !

Donc voilà nos crèmes … ensuite au four pour une bonne heure. Le temps dépendant de la quantité de crème que l’on fait cuire.

Là, la crème est cuite, cela ne se voit pas forcément car elle reste assez liquide. Il faut que la crème épaississe dans le four mais pas qu’elle soit cuite. Elle finira de « prendre » au réfrigérateur, pendant au moins 4h.

Ensuite on passe à la finition. On verse un peu de sucre blond/cassonade sur la crème, on tapote un peu pour bien répartir le sucre et on verse le sucre restant sur les suivantes, dans le but d’avoir une fine couche de sucre sur le dessus.

Puis, on brûle ! Pas de trop pour ne pas avoir un goût de brûlé, juste ce qu’il faut pour avoir un caramel doré !

Et là, on déguste. Le crémeux de la crème encore bien fraîche, le craquant du caramel, il ne reste qu’à se prendre pour Amélie Poulain !