À la decouverte de la planète des Alphas …

25. janvier 2017 Formel 0

Je vais vous faire une petite confidence mais … chut ! il ne faudra pas le répéter !

Quand j’ai découvert les Alphas, un peu par hasard sur Internet, je les ai trouvé affreusement laids !

Je ne comprenais pas comment on pouvait proposer cette méthode quelque peu abétissante …

Et puis, j’ai eu un échange avec une très bonne amie qui est enseignante pour les moyennes et grandes sections. Une enseignante comme on aimerait que nos enfants en aient (d’ailleurs on l’emmenerait bien avec nous en Martinique), bienveillante, à l’écoute des émotions et des besoins des enfants et qui se « moque » des instructions de l’éducation nationale pour mettre en place des méthodes d’apprentissage qui respectent le rythme des enfants.

Et pendant cet échange, je lui ai demandé ce qu’elle pensait des Alphas … et là, à mon plus grand étonnement, je l’ai vu enthousiaste à l’idée que l’on puisse proposer cette méthode aux enfants. Elle m’explique le concept et me dis qu’en quelques semaines des enfants de 4 ans commencent à lire … et qu’ils adorent. Elle me propose de me prêter le livre pour le présenter aux enfants pendant un week-end. Je repars avec …

Je présente donc l’histoire à Luna et Liam et surtout on l’écoute.

Allez, je vous la raconte pour ceux qui ne la connaissent pas : c’est l’histoire d’un petit garçon, Olibrius, qui ne sait pas lire. Grâce à Cosmopolux, il va faire la connaissance des Alphas, de drôles de personnages qui vivent sur une drôle de planète. Olibrius va être transformé en Petit Malin et va devoir aller sauver les Alphas de la terrible sorcière Furiosa qui ne veut pas que les enfants sachent lire. Avec Cosmopolux et des formules magiques, il va délivrer les Alphas.

Après un week-end de découvertes les enfants sont devenus … accros ! Ils adorent ces petits personnages et ont très bien compris le principe. Au bout de deux jours, ils arrivent même  à déchiffrer des mots simples.

Alors, on se laisse nous aussi convaincre et on part acheter le matériel d’apprentissage.

– Le grand livre des Alphas qui contient l’album, le livret du conte, le CD et le DVD de l’histoire  (nous on préfère le CD avec le livre en support visuel), un grand poster et le guide pour les parents.

– Les figurines Alphas que les enfants peuvent manipuler.

 

Grâce aux alphas la distinction voyelles/consonnes est presque automatique: les membres de la famille voyelle sont des messieurs, mesdames ou mesdemoiselles, tandis que les membres de la famille consonne sont des objets ou des animaux.

 

Pour le moment, nous allons continuer d’écouter l’histoire et de manipuler les figurines. Avec l’aide de mon ami Pinterest (et parce que sinon cela va nous coûter un bras), je vais préparer des outils/jeux qui vont venir compléter notre manoplie : loto, cartes mobiles, recueils de textes …

Ce qui est drôle c’est de voir Luna qui commence à déchiffrer des mots et Liam qui veut, avec les figurines, écrire des mots … j’adore !

Je vous tiens au courant de leur progression … promis !