Visite des serres du Jardin des plantes

16. janvier 2017 Informel 0

Dans le cadre de nos sorties IEF, nous sommes allés visiter les serres du jardin des plantes de Nantes. Nous nous sommes retrouvés sous le crachin nantais pour passer une belle journée ensoleillée par les sourires de nos enfants.

Pour la petite histoire, l’existence des serres est liée à l’école de botanique, elles permettent en effet d’assurer la conservation des plantes non rustiques.

Nous sommes d’abord allés découvrir la serre tropicale. Nous avons eu un avant-goût de l’ambiance atmosphérique que nous aurons en Martinique !

Dans cette serre, nous avons pu observer des plantes épiphytes. Elles ont la particularité de se développer en hauteur sur les troncs d’arbres pour chercher la lumière.

Nous avons également découvert des végétaux xérophytes qui sont adaptés au manque d’eau. On les trouve surtout dans les régions tropicales arides mais aussi en forêt tropicale humide, à plusieurs mètres au-dessus du sol où elles sont devenues épiphytes. Ces végétaux ont développé la capacité à récupérer l’eau des pluies ou celle qui ruisselle le long des troncs. Ils stockent cette pluie dans les tiges, les feuilles, les troncs ou les racines selon les espèces.

Nous avons aussi découvert les plantes utilitaires. Ce sont des végétaux qui sont utiles à l’homme et économiquement intéressant :

  • Textiles : coton, kapok
  • Alimentaires : ananas, cacao
  • Parfum : ylang ylang
  • Médicinales : aloe vera
  • Tinctoriales : henné

Les arbres à bois précieux sont aussi des plantes utilitaires (teck, ébène) ainsi que les épices (poivre).

Nous avons vu également des plantes carnivores. Elles attirent les insectes par leurs couleurs, leurs formes, leurs odeurs, leur nectar attractif. Certaines feuilles forment des pièges dans lesquels les insectes glissent et se noient ou s’engluent. D’autres actionnent des mâchoires qui se referment ou des sacs qui aspirent les proies. Les plantes digèrent leurs victimes grâce à des enzymes. Elles récupèrent ainsi des éléments nutritifs indispensables à leur croissance sur des sols pauvres.

Nous avons enfin pu voir des sciaphytes. En forêt, elles se développent dans l’ombre et à la portées des herbivores. Des teintes foncées leur permettent de se camoufler et un feuillage tacheté d’effrayer les herbivores. Chez certaines espèces, le feuillage passe du vert au bleu selon l’angle de vision.

 

Dans la seconde serre, nous avons voyagé aux Canaries. Des souvenirs sont venus nous alimenter car les Canaries étaient notre destination pour notre voyage de noces !

Le Jardin des Plantes de Nantes possèdent depuis de nombreuses années une collection originale en France de plantes endémiques des Canaries dont les semences avaient été prélevées dans la nature. L’idée est venue de présenter ces végétaux en les regroupant selon 4 milieux spécifiques de ces archipels. Des échanges avec le Jardin Botanique de la Grande Canarie ont permis de compléter la collection et de présenter certains végétaux rarissimes dans la nature.

En arrière-fond, des gravures issues d’un ouvrage de plus de 150 ans prêté par le Muséum d’histoire naturelle de Nantes montrent que ces plantes aux formes étonnantes ont très tôt attiré la curiosité des explorateurs.

Malgré la pluie et le froid, nous avons passé un très bon moment entourés d’enfants curieux et à l’écoute !